21 octobre 2020

VW Fun Cup : Stéphane Perrin vice champion de France

Le championnat de France VW   FUN CUP avait rendez-vous ce weekend  sur le circuit  Gersois de NOGARO pour l’ultime manche du championnat 2018. Avant ce rendez-vous, Ils étaient encore  3  équipages à pouvoir  prétendre mathématiquement à la couronne nationale. La 888  du Dijonnais Stéphane PERRIN et de ses coéquipiers martin LEBURTON,  Alexandre RENNETEAU et Simon TOURNEUR  en manque de réussite ces derniers temps était la moins bien placée. Au terme d’une course mouvementée les compères finissaient vices champions de France

 

@ SPC

L’objectif de l’équipage AC MOTORSPORT était de réaliser la meilleure performance possible tout en comptant sur une défaillance de ses adversaires.. Au programme une course de 8H, avec pas moins de 60 voitures engagées de quoi garantir du spectacle en piste. Les essais  débutaient  sur une piste sèche et sous un  ciel gris. L’objectif était d’apprendre ce tracé et de régler au mieux la voiture en vue de la course du lendemain. C’est Alexandre qui signait le chrono de référence  de la 888  et terminait cette séance à la 10ème place. Le manque de puissance de la voiture pénalisait de nouveaux nos compères sur ce tracé rapide.

 

 Course  :Neuvième  place synonyme de titre de vice champion.

Dimanche matin, C’est  sous un épais brouillard qu’était donné le départ de cette  course ou enfin en théorie car celui-ci s’effectuait sous Safety Car du fait de la très faible visibilité. Le brouillard ne daignant pas se lever, la procédure s’éternisait plus d’une heure trente avant que la direction décide l’arrêt de la course au drapeau rouge pour manque de visibilité.

Les vices champions de France @SP Consulting

C’est seulement vers 13h00 soit avec 4h00 de retard que le véritable départ fut donné, Alex pointait de suite en tête du classement. Comme depuis le milieu de saison, la voiture commençait vite à se dégrader. Au fil des relais la 888 restait à la porte du podium. Rarement épargné par les soucis mécaniques en cette fin de saison, Simon rentrait au stand avec une crevaison. La 888 perdait un peu moins de 2 tours et repartait à la 22 ème place. Il restait alors un peu moins de 2 heures pour remonter et sauver la 3ème place du championnat, les espoirs de titre, quant à eux s’étaient envolés.

Au terme d’une folle fin de course, nos compères réussissaient à couper la ligne en 9ème position, la troisième place du championnat était sauvée, mieux même la 413 alors en troisième place et leader du championnat s’immobilisait sur la bord de la piste à 2 tours de l’arrivée et offrait la seconde place au championnat aux pilotes de la 888.

 

Stéphane Perrin © SPC

La réaction de Stéphane Perrin

«C’est un sentiment étrange ce soir,un peu à l’image de notre saison, un début explosif et une fin calamiteuse ou nous n’avons pas été « vernis ». Je suis très content car c’est  notre capacité à ne jamais baisser les bras  qui est récompenser ce soir mais aussi déçu de notre niveau de performance depuis la rentrée. Mais un championnat c’est long, un championnat d’endurance encore plus. Aujourd’hui, les courses d’endurance sont devenues des courses  sprint avec la gestion du trafic en plus ou tu peux tout perdre à chaque virage dans un contact. Et ce n’est qu’au terme du dernier virage de la saison qu’on fait les comptes et chaque points comptent, ceux là même que l’on a été chercher après avoir rencontré nos problèmes.  Nous avons fait honneur à ma devise « Keeppushing, nevergiveup »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.