10 décembre 2019

ASM-DFCO : Un bon point de pris ?

Face à l’AS Monaco, le Dijon Football Côte d’Or est allé chercher le nul (2-2). Dijon aurait même pu ramener la victoire qui lui fuit depuis deux mois maintenant. Qu’importe, le DFCO a enrayé samedi soir sa spirale négative et s’est donné quelques certitudes dans le jeu, marquant par deux fois. A Dijon donc de confirmer cette bonne performance d’abord en coupe face à Caen mercredi, puis, le plus important, en championnat également à domicile contre Nîmes le weekend prochain.

 

Un début de match équilibré, Balmont en feu.

Florent Balmont a été précieux samedi soir face à Monaco ! © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Contrairement au climat de la soirée, les occasions ne pleuvent pas. Le DFCO aura tout de même le temps de trembler sur une frappe de Golovin qui passera de peu à côté des cages de Runarsson. Quelques secondes plus tard, c’est Lautoa qui ajuste mal une passe en retrait, obligeant le portier dijonnais à sortir loin de ses buts au devant de Sylla. Il y a bien contact, mais le ballon est repris par Golovin dont la frappe sera contrée par Ciman (18′). Les actions dijonnaise vont commencer à pointer le bout de leur nez. Jeannot trouve Sliti côté gauche qui crochète Jemerson… Mais ne frappe pas ! Il est rapidement repris par la défense (25′). Ce seront finalement les Monégasques qui ouvriront la marque. Sur un centre venu de la gauche, Henrichs est lancé seul au second poteau. Il ajuste parfaitement une volée qui ne laisse aucune chance à Runarsson (1-0, 30′). Dijon, en tant que bonne équipe à réaction, réagit directement. Balmont lancera très bien Alphonse sur le côté droit qui grillera les deux défenseurs et glissera le ballon entre les deux jambes de Benaglio (1-1, 33′). Dijon rentre au vestiaires avec ce bon point.

 

Une vraie volonté et des velléités offensives.

Mickaêl Alphonse, auteur de son premier but en Ligue 1 Conforama ! © DFCO

Les Dijonnais vont continuer de pousser et si Runarsson devra intervenir du pied devant Diop, ce seront bien les Bourguignons qui seront les mieux placés pour reprendre les devants. D’ailleurs, c’est ce qu’ils feront rapidement. Rosier déborde de son côté et sert Abeid, l’international algérien envoie une frappe contrée par Jemerson qui prend à contre-pied Benaglio (1-2, 57′) ! Le DFCO continue de jouer sous forme de contres et sera pas loin de faire le break : Amalfitano sera l’auteur d’une lourde frappe mais le gardien monégasque veillera bien et la claquera sous la barre (65′) ! Dijon semble maîtrise Monaco, mais le club de la Principauté va revenir sur un coup de pied arrêté. Frappé par Traoré, il lobe Rosier et verra Glik prendre le dessus sur Ciman. Le Polonais place une tête hors de portée de Runarsson (2-2, 78′). Dijon continuera d’attaquer jusqu’au coup de sifflet final, en témoigne ce magnifique coup-franc tiré par Sliti et qui sera tout aussi magnifiquement sorti par Benaglio (88′). Dijon ramène donc ce nul même si le sentiment d’inachevé reste présent. A confirmer lors des deux matchs cette semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.