24 novembre 2020

Le DFCO Féminin au révélateur Lyonnais

Après sa prestation plus qu’en demi teinte face à Rodez, le DFCO féminin passe ce samedi au révélateur de ce qui se fait de mieux en Europe en terme de club, l’Olympique Lyonnais. Difficile de dire autre chose que Dijon tentera de résister le plus longtemps possible à un ogre qui dévore tout sur son passage en D1 féminine depuis de nombreuses saisons et qui passe à la moulinette ses adversaires les uns après les autres.

 

Que ce soit Mylène Chavas ici à l’image ou Emmeline Mainguy, on devrait beaucoup voir à l’oeuvre la gardienne dijonnaise cet après-midi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un autre monde

C’est ainsi que le technicien dijonnais Yannick Chandioux définissait l’Olympique Lyonnais en début de saison. Les statistiques lyonnaises parlent d’elles-mêmes : 8 matchs joués en championnat, 8 victoires, 32 buts marqués (4 de moyenne par match) 1 seul encaissé. Bref absolument personne ne voit Dijon réussir un coup cet après-midi. Pour les partenaires d’Ophélie Cuynet, il s’agira donc de faire la meilleur prestation possible et d’offrir un beau visage en résistant le plus longtemps sans se faire pour autant d’illusion. On peut juste se dire que les Bourguignonnes auront l’occasion de travailler leur défense et que la portière ne devrait pas chômer cet après-midi. Quelque soit le résultat, il ne faudra pas en tirer de conclusion, tant l’OL ne joue pas dans la même cour que tousses adversaires de cette D1, même si le PSG tente année après année de réduire l’écart. 

Pour autant, il faut jouer le match sérieusement en tentant de se donner des challenges du genre en prendre moins en moyenne que les concurrents. Malheuruesement face à l’Olympique Lyonnais on en est réduit à ce genre d’objectif !!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.