20 octobre 2019

SRFC-DFCO : Relancer la machine.

Après une victoire arrachée face à l’En Avant de Guingamp mercredi dernier, le Dijon Football Côte d’Or rencontrera un nouveau club breton ce soir : le Stade Rennais. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio, à l’image d’un Mehdi Abeid rageur il y a quelques jours, voudront certainement enchaîner une seconde victoire pour se donner un peu plus d’air au classement après trois mois cauchemardesques. Cela passera par une bonne performance face au Stade Rennais, lui aussi à la recherche de points !

 

Une journée bousculée.

Rosier peine à retrouver son niveau de la saison dernière… espérons un retour en forme dès ce soir ! © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Avec les manifestations des “Gilets Jaunes”, cette journée de Ligue 1 s’en retrouve bousculée et Rennes-DFCO est la seule affiche ayant résisté aux arrêtés préfectoraux avec Guingamp-Amiens. Si les amateurs de foot s’en retrouvent déçus, les supporters du DFCO devront s’accrocher pour espérer revivre la belle émotion de mercredi dernier. Malgré un effectif plaisant, le Stade Rennais n’arrive pas à enchaîner les performances depuis le début de la saison et se positionne aujourd’hui à la treizième place avec 20 points, une place qui n’est pas la sienne. Conséquence immédiate, Sabri Lamouchi a été licencié en début de semaine, et Rennes semble avoir repris des couleurs en allant s’imposer du côté de Lyon lors de la dernière journée (0-2). Mais ne parvenant pas à trouver une régularité, Renne est capable du meilleur comme du pire… Démonstration ce soir ?

 

Un club européen, une finale à jouer.

Runarsson paiera-t-il la superbe performance de Bobby Allain face à Guingamp ? (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

En difficulté en Ligue 1 Conforama, Rennes, bien que parfois peu convaincant, n’affiche pas le même visage sur la scène européenne. En effet, les Bretons s’apprêtent à jouer un 32ème de finale à domicile face à la modeste équipe d’Astana. Victoire obligatoire pour passer aux phases finales de la Ligue Europa. Les Rennes présentent au final un bilan équilibré en Ligue 1 avec cinq victoires, cinq nuls et six défaites, mais c’est un bilan qui, de toute évidence, ne correspond pas aux exigences de la direction et des supporters. En effet, le Stade Rennais a pris une autre dimension depuis l’arrivée d’Hatem Ben Arfa au club mais peine à se hisser au niveau que l’on attendait de lui. Bien évidemment, les joueurs à surveiller sont nombreux devant : si nous avons déjà parlé de Ben Arfa, il faudra aussi garder un oeil sur Siebatcheu qui sort d’une belle saison avec le Stade de Reims en Ligue 2. Mais le danger principal restera Sarr. Auteur de cinq buts en quinze matchs avec Rennes, l’attaquant sénégalais représente un atout de poids pour les Bretons. Il faudra serrer les rangs en défense !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.