14 décembre 2019

Le Stade Dijonnais Piétine à Chambéry

.

 

Le déplacement à Chambéry s’annonçait compliqué pour le Stade Dijonnais face à une formation savoyarde montant en puissance depuis plusieurs journées et recevant le leader de la poule avec la ferme intention de le battre.  Avec une défaite  39/17 ( sans bonus défensif de surcroît), les rugbymen dijonnais reviennent donc de leur deuxième déplacement  des phases retour avec une valise bien garnie alors que les pronostics semblaient plus serrés

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Chambéry à sa main

Même si au match aller, les stadistes avaient dû s’employer davantage en deuxième mi temps pour l’emporter, cette fois, à aucun moment de la partie, les Chambériens n’ont jamais été en danger ou mis sous pression. Prenant le match à leur compte dès l’entame avec un premier essai du centre fidjien Ben Neceiru dès la 4ème minute de jeu, les locaux ont joué donné le rythme du match 80 minutes durant. A la 15ème minute c’est le troisième ligne roumain Gio Sordia qui inscrivait le second essai savoyard. Avec la transformation de l’arrière Nicolas Viotto suivit peu après d’une pénalité, c’est 15 points de retard que comptaient des dijonnais fanny à la 20ème minute (15-0,19′). Les deux essais dijonnias inscrits par Thibault Dufau à la 23ème et par Thomas Guigon juste avant la pause n’étaient que trompe l’oail, Néceiru y étant allé de son doublé à la 37ème, les locaux ont fait finalement la course en tête tout le match. Si numériquement, tout semblait encore possible à la pause ( 22-14), Dijon n’allait pas voir le jour en seconde période,avec une singulière avance prise par les savoyards auteurs notamment de deux nouveaux essais inscrits par Gio sordia encorelui puis le taloneur Paulin Mas . A l’instar du match à MACON, l’équipe Dijonnaise a subi la loi de son adversaire sans finalement donné l’impression de pouvoir faire quelque chose. Dominés en conquête et faisant preuve de fébrilité au niveau des plaquages, les dijonnais ont finalement laissé les Chambériens mener à leur guise leur match. 

Chambéry aura imprimé son rythme durant toute la rencontre © Philippe MAERTENS archives



Bourgoin, nouveau leader

Après cette deuxième défaite de rang ( première fois de la saison), le stade Dijonnais perd sa place de leader au profit du CSBJ et voit revenir Nice avec le même nombre de points. Un mal pour un bien? le déplacement à Beaune le dira, mais dans tous les cas, le stade dijonnais devra se refaire la cerise chez un adversaire mois bien classé que lui d’une part et qui lutte pour son maintien. La pression de la première place désormais supprimée devrait permettre aux dijonnais de se déplacer plus libérés avec la pression de l’équipe à battre disparue. Cependant, ces matchs à l’extérieur face aux grosses écuries resteront une étape importante dans la progression de l’équipe stadiste lors des journées à venir.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le Stade a été bien trop approximatif notamment sur les placages © Philippe MAERTENS archives



Objectif qualification 


Malgré ce résultat, l’objectif stadiste reste toujours d’actualité, à savoir la qualification pour les phases finales. Finalement le nouveau classement se dessinant peu à peu ne “reflète” qu’une normalité  dans la poule 4 en fonction des forces en présences et leurs ambitions. Tout gagner à la maison et aller chercher des points chez les gros devrait être l’objectif dijonnais de cette deuxième partie de championnat. En attendant une première réponse dimanche 15h à Beaune, les dijonnais seront à l’honneur, ce même jour à 8h05 lors de Rencontres à 15 sur France 2.

La réaction de Thomas Kohler coach adjoint de Dijon : ” Je dirais juste, comme je l’ai déjà dit, on peut aborder le rugby de toutes les façons que l’on veut, à la fin c’est relativement binaire: t’avance tu peux espérer quelque chose, tu n’avances jamais tu peux rien espérer. Et si en plus on ne plaque pas cela devient impossible. Chambéry a joué à son rythme sans jamais que nous leur posions de problème

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Une déception pour le staff dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives




Chambéry – Stade Dijonnais 39 – 17 (mi-temps 22 – 14)

Chambéry : 5 essais Neceiru 4è, 37è, G Sordia15è, 54è, P Mas 67è, 4 transformations N Viotto 15è, 37è 54è 67è, 2 pénalités N Viotto 19è, 44è
Dijon : 2 essais Dufau 23è, Guigon 39è, 2 transformations Soulan 23è, 39è, 1 pénalité Soulan 52è.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.