27 octobre 2020

Coupe de France. ASSE-DFCO : Jeu, set et match Dijon !

Quel match et quelle qualification ! Hier soir, le Dijon Football Côte d’Or est allé cartonner l’AS Saint-Étienne 6 buts à 3 au terme d’un match totalement fou. Dans un Chaudron glacial et moins garni qu’en fin 2018, le DFCO a particulièrement réchauffé l’atmosphère, tout de même bien aidé par des Stéphanois qui y auront cru jusqu’au bout.

_

Sliti assurément l’homme de la soirée à Saint-Étienne. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Un premier acte solide.

Dijon avait conclu une première partie de saison en allant justement s’incliner sèchement dans le Forez 3 buts à 0. Le DFCO a parfaitement remis les pendules à l’heure hier soir, notamment grâce à un Naïm Sliti bouillant auteur de trois buts et trois passes décisives. Jules Keita va s’illustrer le premier. Le petit attaquant dijonnais intercepte la balle plein axe à 40 mètres du but mais, seul face à Ruffier, manque le cadre en coirsant trop sa frappe (8′). Échaudés par cette première mèche, les Dijonnais vont continuer de pousser avant d’être récompensés deux minutes plus tard. Balmont décale Keita qui adresse une passe en retrait à Sliti, ce dernier conclu sans contrôle d’une frappe croisée qui va heurter la base du poteau avant de rentrer (0-1, 10′). La joie dijonnais sera de courte durée puisque, sur une frappe de Salibur, Runarsson ne peut capter le ballon. En bon renard des surfaces, Diony qui traînait là reprend la balle et égalise (1-1, 14′). Ayant pourtant la possession de la balle, Saint-Étienne ne se montre pas réellement dangereux notamment grâce à un bloc dijonnais bien en place. C’est même Dijon qui va prendre une nouvelle fois l’avantage. Jules Keita, encore lui, percute dans l’axe avant d’adresser un superbe ballon à Tavares. le Cap-Verdien se charge de transmettre à Sliti qui va tromper Ruffier en deux temps (1-2, 29′) ! L’ASSE va réagir timidement mais Runarsson sera bien présent sur les frappes stéphanoises. Dijon rentre aux vestiaires avec cet avantage d’un petit but !

Une seconde période de folie !

Antoine Kombouaré peut être plutôt satisfait de la prestation de ses joueurs. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

La seconde période va être véritablement dantesque et cela va commencer dès le retour des vestiaires ! En huit petites minutes, le DFCO va boucler le match avec trois buts inscrits ! Déjà hauteur d’un doublé, Sliti montre qu’il a encore faim et sert Jules Keita qui va concrétiser tranquillement (1-3, 48′). Le “Sliti Show” est loin d’être terminé puisque, à la suite d’une passe en retrait trop molle de Cabella, Ruffier va accrocher le pied de Tavares. L’international Tunisien se charge de transformer le penalty et inscrit par la même occasion son troisième but du match (1-4, 51′). Enfin, Dijon va définitivement prendre le large quand Tavares va placer une superbe frappe sous la barre de Ruffier qui ne pourra rien faire (1-5, 53′). A ce moment, les mots manquent pour décrire ce qui est en train de se passer sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Sans doute encore touchés par une défaite survenue à la dernière minutes face à l’ennemi lyonnais, les Verts semblent désarmés face aux attaques dijonnaises. Logiquement piqués au vif et dans leur orgueil, les Stéphanois vont réagir. Ils vont d’abord réduire la marque par l’intermédiaire de Berc (2-5, 60′), puis grâce à Monnet-Paquet fraîchement rentré en jeu (3-5, 64′). A ce moment, on craint une remontée stéphanoise spectaculaire et les occasions chaudes vont se succéder sur les buts de Runarsson. Mais Dijon, parfois de manière incroyable, tient bon ! Mieux encore, le DFCO et Jordan Marié vont aggraver le score avec un service l’inévitable Naïm Sliti (3-6, 90+1). Dijon explose Saint-Étienne de manière époustouflante et empoche sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Un succès qui pourrait bien servir de détonateur avant la réception de Monaco samedi prochain pour une finale dans la lutte pour le maintien…

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.