26 octobre 2020

DFCO Féminin : Reçu 5/5 !

Les filles du DFCO retrouvaient Guingamp pour la troisième fois de la saison. Cette fois-ci c’est dans le cadre des 8e de finale de la Coupe de France que les joueuses de Yannick Chandioux se déplaçaient en Bretagne. Lors des deux confrontations en championnat, c’était à chaque fois un match nul qui s’était dessiné pour les deux formations. Dans des conditions difficiles, les dijonnaises ont retourné la situation du match pour finalement s’imposer sur le score fleuve de 5 buts à 2 et accèdent ainsi aux quarts de finale.

_

Au match aller, comme au match retour, les deux formations n’avaient pas réussies à se départager en Division 1 Féminine © Nicolas GOISQUE/NikoPhot – archives

_

La région Bretage fidèle à elle-même au niveau de la météo. En effet, dès les premiers instants de la partie, le facteur “vent” est présent et va influencer le déroulement de cette première période. Il ne faudra que 15 minutes aux locales pour inscrire le premier but de la rencontre sur un premier coup de pied arrêté, suite à un corner (15′, 1-0). On assiste même dans la foulée à un doublé de Faustine Robert, qui récidive à nouveau sur un corner (28′, 2-0). La partie est bien mal engagée dans les Côtes-d’Armor, mais les coéquipières d’Ophélie Cuynet n’ont pas dit leur dernier mot.

_

Les filles retrouveront finalement le sourire en seconde période où elles inscriront cinq buts pour se qualifier en quarts de finale © Nicolas GOISQUE/NikoPhot – archives

_

La révolte dijonnaise ne va pas mettre longtemps à se mettre en route. Avec un pressing beaucoup plus haut et un « Dieu Éole » soufflant dans leur dos, ce n’est qu’ après 3 minutes de jeu en seconde période que la nouvelle recrue, Elise Bussaglia, réduit la marque d’une frappe exceptionnelle des 30m qui vient se loger sous la barre (48′, 2-1). Puis, c’est Elodie Nakkach qui va imiter l’ancienne joueuse du FC Barcelone, en envoyant une petite pépite des 30m également en pleine lucarne (54′, 2-2). Le retard est comblé en moins de dix minutes! Mais c’est loin d’être terminé. Par l’intermédiaire de Marie Awona (70′, 2-3), Kenza Dali (75′, 2-4) et Lindsey Thomas (84′, 2-5), les rouges vont saler l’addition et s’imposer finalement sur le score fleuve de 5 buts à 2 pour valider leur qualification en quarts de finale de la Coupe de France Féminine.

_

Yannick Chandioux emmène donc les filles du DFCO en 1/4 de finale de la Coupe de France au terme d’un match à rebondissements © Nicolas GOISQUE/NikoPhot – archives

_

Réaction de Yannick Chandioux : « Chaque équipe a eu sa mi-temps. On les a mis en difficulté. Il y avait un facteur climatique important aujourd’hui, car il y avait énormément de vent. On a la chance de marquer vite deux magnifiques buts en début de deuxième mi-temps. C’est là qu’on a pris le dessus psychologiquement. La victoire me semble logique… »
> Retrouvez la réaction complète du coach sur le site du DFCO

Réaction de Laura Bouillot : « On avait le vent qui soufflait contre nous en première mi-temps. Cela nous a beaucoup compliqué la tâche. Mais on a quand même su faire preuve de maîtrise du ballon. Malgré cela on prend deux buts sur coup de pied arrêté sans pour autant avoir été beaucoup inquiétées pendant ce premier acte. On a placé un pressing très haut ensuite en seconde période et on a tenté de tirer beaucoup plus que d’habitude. Ce qui a permis la réalisation de ce premier but et d’enchaîner ensuite pour se qualifier. On mérite notre victoire, on a fait preuve de solidarité et d’abnégation dans les efforts pour aller chercher la qualification… »

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.