11 décembre 2019

Ligue 1. SCO d’Angers-DFCO : Attention, dAngers…

Comme attendu, dans un match au défi physique relevé, le Dijon Football Côte d’Or n’a pas su réellement s’exprimer et est allé s’incliner 1-0 au stade Raymond-Kopa samedi soir… Un match qu’il faudra cependant assez vite oublier afin de se rencontrer sur la semaine à deux matchs qui se profile pour les Rouges.

_

Une erreur, une sanction.

Dijon et Sliti auront eu beaucoup de difficultés à bouger une équipe angevine solide. © Hervé OBRECHT / NikoPhot

Après deux victoires plutôt probantes face à des équipes plus joueuses, le DFCO est allé se heurter à une équipe solide qui a laissé très peu l’occasion de s’exprimer aux hommes de Kombouaré. La bête noire dijonnaise a confirmé son statut en s’imposant une nouvelle fois au terme d’un match pas franchement emballant. Après quelques minutes d’observation, ce sont les Angevins qui se mettent les premiers en évidence. Très remuant, Reine-Adélaïde parvient à se faufiler dans la surface, mais, après un service de Bahoken,il enlève trop sa frappe qui passe légèrement au-dessus des buts de Bobby Allain (9′). Paradoxalement, le DFCO va réagir sur coups de pied arrêtés, pourtant le point fort angevin. A la lutte, Yambéré est pas loin de placer une tête victorieuse, par c’est finalement un défenseur du SCO qui manquera de peu de tromper son gardien (11′). Quelques minutes plus tard, Butelle sera obligé de repousser en corner un coup-franc de Sliti que Tavares avait tenté de dévier de la tête (14′). Bien en place, les Dijonnais continuent de se créer quelques occasions intéressantes mais ne parviennent pas à trouver le chemin des filets. Finalement bien aidé par un marquage dijonnais laxiste, le SCO va ouvrir le score. Seul, Ndoye ajuste un centre millimétré pour Bahoken, lui aussi bien trop seul qui a tout le temps de tromper Bobby Allain qui arrivera trop tard sur l’attaquant angevin (1-0, 28′). Face à un bloc plutôt bas, le DFCO va peiner à accélérer le jeu et le rythme du match s’en trouvera réduit. Étonnamment, M. Batta ne sanctionnera pas une vilaine semelle de Ndoye sur Marié alors qu’un carton jaune voire rouge aurait été largement justifié… Dijonnais et Angevins rentreront alors aux vestiaires sur ce score étriqué d’un but à zéro.

_

Une purge.

Tavares aura maintenant fort à faire pour garder sa place avec l’arrivée de Sory Kaba… © Hervé OBRECHT / NikoPhot

Le récit de cette seconde période sera nettement plus court que celui de la première. C’est bien simple, jusqu’à l’heure de jeu, rien ne se passe, les Angevins se contentant de contenir le DFCO, ces derniers ne parvenant pas à être réellement dangereux. Ca s’agite un peu plus dès la 60ème minute. Bobby Allain sort bien dans les pieds de Bahoken tandis qu’un centre d’Haddadi a donné quelques sueurs froides à la défense angevine. Pourtant bien en place, les Dijonnais ne sont pas assez précis et font preuve de trop de déchets techniques dans les trente derniers mètres. Du coup, c’est Angers qui va en profiter ! Allain repousse d’abord une frappe de Tait (74′), puis Bahoken sera repris au dernier moment par Yambéré deux minutes plus tard ! Peu après, personne ne sera au centre pour pousser le centre de Tavares au fond des filets… Yambéré, dans une position inhabituelle d’avant-centre, tentera de reprendre un centre de Kwon, mais ne parviendra pas à mettre la puissance nécessaire (79′). Entré en jeu, Kanda aurait pu permettre à son équipe de se mettre définitivement à l’abri, mais loupera deux belles occasions (83′ et 94′). Allain se mettra une dernière fois en évidence sur une frappe de Tait alors que son homologue angevin sera heureux de voir une déviation de Tavares non-exploitée par la ligne offensive dijonnaise… Regroupée et compacte, cette équipe d’Angers a parfaitement réussi à faire déjouer celle du DFCO. Les hommes d’Antoine Kombouaré restent scotchés à la 16ème place mais voient revenir Monaco sur ses pas. Place maintenant au huitième de finale de Coupe de France face à Croix, et à la réception de l’Olympique de Marseille vendredi prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.