26 novembre 2020

Ligue 1. NO – DFCO : Du Croco au menu !

Au sortir de deux défaites (face à Angers et Marseille), le Dijon Football Côte d’Or se doit de se reprendre. Antoine Kombouaré le sait, Dijon n’a plus le temps de perdre des points en route car ses concurrents au maintien ne se feront pas prier pour obtenir leur ticket pour l’élite au nez et à la barbe des Dijonnais. Ce soir à 19h en match avancé de Ligue 1 Conforama, Le DFCO se rendra aux Costières pour y affronter le Nîmes Olympique. En espérant que le Croco soit tendre ce soir…

Se reprendre dès ce soir.

Un premier but sous ses nouvelles couleurs pour Sory Kaba ? © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Les matchs passent, mais le DFCO reste toujours scotché non loin de la zone rouge. Monaco (et c’était à prévoir) revenant bien, la lutte finale devrait avoir lieu entre quatre ou cinq équipes, le trou étant fait devant. En conférence de presse, Antoine Kombouaré a confié “attendre une réaction de la part de son équipe”, et si possible, une réaction rapide. Après une défaite frustrante face à l’Olympique de Marseille, le coach kanak sait parfaitement que ses joueurs, vexés, voudront répondre présent dès ce soir. Kombouaré s’attend donc à voir une équipe solide, désireuse de se reprendre après deux revers d’affilée en championnat. Tranchant dans sa communication, le technicien, arrivé cet hiver pour remplacer Olivier Dall’Oglio se dit prêt à aller à Nîmes n’importe quel jour, et veut absolument ramener au point un point du sud. Forcément, le match sera compliqué. Le Nîmes Olympique est bien classé et, on s’en rappelle, le match aller à Gaston-Gérard s’était conclu par un 0-4 cuisant et encore dans toutes les têtes. Incapables de faire du jeu, de trouver les espaces et de porter le danger, les Rouges s’étaient fait littéralement avaler par les Croco. Fragiles derrière, les hommes d’Antoine Kombouaré se mesureront donc à une attaque qui marque beaucoup (35 buts). Avec de véritables canonniers sur le front (Savanier, Bozok entre autres), Nîmes a des arguments de poids, et à domicile, ils risquent d’être d’autant plus convaincants…

Une infirmerie qui se vide.

Sammaritano a repris l’entraînement collectif, mais ne figure pas dans le groupe. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Antoine Kombouaré devrait retrouver un groupe étoffé prochainement. Si Alphonse a ressenti une douleur au mollet, Sammaritano, Rosier et Jeannot sont tous les trois en phase de reprise. Le reste du groupe, c’est du classique, à une exception près. Auteur d’un match assez indigeste face à Marseille, Yambéré a été écarté au profit d’Aguerd. Par le jeu de la concurrence, Kombouaré essaye de tenir ses joueurs éveillés et disponibles à chaque instant. D’ailleurs, il le souligne lui-même, “trop de joueurs n’ont pas été au niveau en deuxième période face à Marseille”, des erreurs qui ont été payées cash. Cédric Yambéré fait donc certainement les frais de cette concurrence faisant partie du métier. Et à Nîmes ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le promu réussit sa remontée dans l’élite du foot français. Onzièmes, les Nîmois pointent à quatorze longueurs de la zone rouge et comptent neuf victoires en championnat. Si, comme nous l’avons dit, les Crocodiles disposent d’une attaque performante, la défense l’est un peu moins. Dans un style assez similaire à celui du DFCO l’année dernière, Nîmes marque beaucoup, mais encaisse aussi beaucoup ! Seizième défense du championnat, la rapidité et la vélocité des attaquants comme Said, Sliti ou Kwon pourraient bien faire la différence ce soir. Kombouaré désire retrouver des sourires et a clairement affiché ses espérances pour cette rencontre : un point pour relancer la machine, et les trois points pour réaliser la bonne opération…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.