30 novembre 2020

Ligue 1. Nîmes Olympique – DFCO : Dijon s’est fait bouffer…

Dans la réaction et toujours pas en réussite, le Dijon Football Côte d’Or est allé s’incliner 2 buts à 0 chez le Nîmes Olympique. Au classement, le topo se précise un peu plus : à la 18ème position et barragiste, le DFCO va devoir cravacher pour garder sa place en Ligue 1 Conforama, parce qu’il n’y aura qu’une place pour (pour l’instant) quatre prétendants…

Nîmes domine, Dijon s’incline.

Sory Kaba n’aura pas été en réussite non plus © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Nîmes domine la première demi-heure sans que le DFCO ne puisse se montrer bien dangereux. Servi dans la profondeur, Thioub butera sur Allain (27′). Mais malheureusement pour le DFCO, ce ne sera que partie remise. Une minute plus tard, Téji Savanier, qui avait déjà inscrit un magnifique coup-franc lors du match aller, profite d’une erreur dijonnaise, et, après avoir vu le positionnement du gardien dijonnais, le lobe d’une frappe parfaite de 40 mètres (1-0, 28′). Voilà le DFCO une nouvelle fois bien mal embarqué. Les Crocos tenteront de doubler la mise d’abord par Guillaume, puis par Bouanga, mais sans réussite. Finalement, les hommes d’Antoine Kombouaré commencent à proposer du jeu et ne font pas que subir les assauts gardois. Sliti, remuant toute la soirée, sert bien Abeid dans la profondeur, mais l’international algérien enverra sa lourde frappe largement au-dessus des cages de Bernardoni. Quelques instants plus tard, Abeid tente à nouveau, mais sa frappe trop molle n’embêtera pas le gardien nîmois (40′). Si un dernier corner de Balmont fera frissonner le stade, c’est bien Nîmes qui rentrera aux vestiaires avec un but d’avance.

Une seconde période plus intéressante.

Sliti aura causé beaucoup de soucis à la défense gardoise. © Hervé OBRECHT / NikoPhot

Les Dijonnais reviennent en seconde période avec la ferme intention de revenir rapidement au score. Marié déborde, mais son centre ne trouvera pas Sliti (48′). Tavares sera tout proche de retrouver le chemin des filets en Ligue 1, mais, à l’issu d’un beau mouvement collectif, Bernardoni empêchera le DFCO d’égaliser par une superbe parade (50′). Nîmes réagira par l’intermédiaire de Bouanga dont la tentative sera repoussée par Bobby Allain dans les pieds de Guillaume, qui ne cadrera pas sa volée (52′). Sliti brosse alors un coup-franc au pied du poteau, imité par Savanier qui obligera Allain à la parade (61′). Le DFCO connaîtra alors un gros temps fort mais ne parviendra jamais à conclure à l’instar des Gardois qui, eux, sont précis dans le dernier geste. Nîmes se montre tout de même dangereux par moment. Alioui va déborder sur le côté droit et chercher Bouanga devant le but grand ouvert. Heureusement pour les siens, Aguerd sera l’auteur d’un magnifique retour et évitera le but du break (72′). Au-dessus lors de la seconde période, le DFCO pousse mais Nîmes tient bon. Tavares verra d’ailleurs Alakouch revenir in extremis dans son dos pour l’empêcher de conclure (82′). L’inévitable arriver alors. A force de pousser et de ne pas concrétiser, les Dijonnais se font par une superbe frappe enroulée de Bobichon, qui enterra définitivement le match (2-0, 84′). Le DFCO peut encore et toujours nourrir beaucoup de regrets et perd même Haddadi sur un deuxième carton jaune sévère. Une dernière tentative sera à mettre à l’actif des Nîmois, sans pour autant que celle-ci aboutisse. Gageons que le vent tournera dès vendredi prochain face à Saint-Étienne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.