12 décembre 2019

Ligue 1. DFCO-ASSE : Dans la zone rouge.

Une nouvelle fois défaits vendredi soir cette fois-ci par Saint-Étienne, le Dijon Football Côte d’Or glisse à une dangereuse 19ème place notamment à cause des résultats de Caen, Guingamp, Monaco et Amiens qui n’ont pas perdu. Il y a urgence, mais l’étincelle de vient toujours pas alors que Dijon doit encore affronter deux fois le Paris Saint-Germain en championnat et va aller à Lille le weekend prochain…

_

Un manque offensif criant.

Dijon n’inscrit plus de but, et ça commence à devenir réellement problématique. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Comment trouver des excuses à cette équipe qui ne trouve plus le chemin des filets en championnat, à l’image d’un Julio Tavares qui n’y arrive plus depuis un certain moment ? Encore une fois, Dijon est resté muet, ne tentant pas et ne montrant pas assez de choses convaincantes pour espérer reparti avec quelques points de ce match. Dès la quatrième minute, Tavares a l’occasion de s’illustrer, mais manque le cadre alors que celui-ci semblait pourtant à portée de frappe. MVila lui répondre par une frappe à ras de terre que Bobby Allain captera tranquillement (5′). Si la balle se concentre au milieu de terrain, les Verts sont plus dangereux en remportant le défi physique. Khazri essaiera d’imiter Savanier mais son lob passera au-dessus des cages dijonnaises (24′). Dans la continuité de cette frappe, Sliti, toujours prompt à percer les défenses de Ligue 1, se créera un chemin dans l’arrière-garde stéphanoise, mais sa frappe écrasée passe à côté des buts de Ruffier (25′). Khazri s’illustrera une nouvelle fois mais sa frappe sera repoussée des deux poings par Allain alors que son coéquipier en sélection tunisienne adressera une nouvelle fois une frappe bien trop molle pour inquiéter Ruffier (34′). L’AS Saint-Étienne sera pas loin d’ouvrir le score, mais la frappe enroulée d’Ait Benasser sera déviée en corner par la tête de Nayef Aguerd venu suppléer son gardien (36′). Stéphanois et Dijonnais se rendent les coups sans qu’ils ne fassent mouche, Tavares aura la dernière occasion de la première période, mais sa tête sera déviée par Neven Subotic et filera au corner qui, lui, ne donnera rien. Pas assez incisifs, on se dit toutefois que les Rouges ont la place pour réaliser le bon coup en dès la rentrée des vestiaires.

_

Une erreur fatale.

Diony aura été actif sur le front de l’attaque stéphanoise, mais n’aura pas marqué pour son retour à Dijon. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Comme souvent lors de ses rencontres, à force de pousser sans marquer, ce sont souvent les équipes en manque de réussite qui craquent. Le plus dangereux du côté dijonnais sera d’abord Chafik. l’international marocain adresse une superbe frappe que Ruffier s’empresse de chasser de sa lucarne (50′). Remy Cabella lui répondra alors. En manque de réussite, le milieu offensif des Verts verra se dresser sur sa route Bobby Allain, mais trouvera le petit filet lors d’une seconde tentative (59′). Dijon peut souffler. A l’heure de jeu, les Dijonnais réclameront une main suite à une tentative de Sliti, mais l’arbitre de la rencontre, M. Abed, ne sifflera rien, d’ailleurs sans doute logiquement. Malheureusement, sur un coup-franc généreusement accordé, la défense dijonnaise va craquer. Si Perrin est trop court pour reprendre le cuir, Subotic, laissé incroyablement seul, à tout le temps de reprendre de volée la balle et inscrire le seul et unique but de la rencontre (0-1, 64′). La sanction tombe pour une équipe trop approximative dans la dernier geste et pas assez concentrée dans ses retranchements. Kombouaré prendra alors la décision de faire rentrer Keita et Kaba pour apporter un peu plus de poids au secteur offensif. Dijon réagit tout de même, mais n’est encore pas assez précis. Une frappe d’Abeid passera à côté des buts (70′) alors que les Rouges continuent de pousser pour s’offrir un point salvateur. Dijon croira alors égaliser à la toute dernière minute. Yambéré se voit refuser un but pour hors-jeu après consultation de la vidéo. Doit-on considérer alors que la balle est remise par un défenseur stéphanois ? Quoi qu’il en soit, M. Abed annule le but et il s’en faudra alors de peu pour que Dijon concède le break dans la foulée. Dijon s’incline encore une fois et peut légitimement craindre pour sa place en Ligue 1 Conforama. Avec les résultats de cette journée, le DFCO s’enfonce dans les bas-fonds du classement (19ème place) et ne semble pour l’instant pas en mesure de se montrer au niveau d’une Ligue 1 une nouvelle fois exigeante cette année malgré une qualité évidente dans le groupe…

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.