7 décembre 2019

Le DMH peut consolider ses positions en recevant Sélestat

Vainqueur poussif de St Marcel Vernon la semaine dernière, le Dijon Métropole Handball à l’occasion de tout de suite gommée l’impression mitigée qu’il nous avait alors laissé en recevant pour une seconde fois de rang au palais des sports. Si Dijon s’impose sur Sélestat ce soir, il ferait même une excellent opération en remontant sur le podium à hauteur de Nancy battu par Massy Mercredi soir

Une chose est sure. Si la défense et la paire de Gardien Wassim Helal/Maxime Diot avaient tenu leur rang face à Vernon, la copie rendue offensivement avait été médiocre. Il faudra montrer tout autre chose dans ce secteur pour espérer s’imposer face à de coriaces Alsaciens.

_

Marc Poletti et les cadres dijonnais sont plutôt réguliers cette saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

_

On se souvient que Sélestat avait raté d’un rien la montée l’an dernier échouant comme Dijon dans les derniers instants face à Pontault Combault en finale d’accession. Si Sélestat est un peu plus en difficulté cette saison (actuellement 8ème avec 15 points (à 6 points de la 6ème place), les Sélestadiens conservent une toute petite chance d’accrocher les play-offs, mais cela passe quasiment obligatoirement pour eux par une victoire en terre bourguignonne. Méfiance donc même si le club alsacien n’a engrangé que 6 victoire cette saison dont une seule loin de ses bases à Strasbourg en tout début de saison. Lors de la dernière journée il a dominé Massy en Alsace. La dynamique et les faveurs du pronostics sont une fois de plus en faveur des hommes d’Ulrich Chaduteaud, mais l’on s’est aperçu face à Vernon que ce n’était évidemment pas une garantie

_

Vincent Maguy prend de plus en plus sa place dans le collectif dijonnais
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

_

Ne noircissons pas le tableau, Dijon est globalement dans une excellent période avec 5 succès alignés de rang et dispose de toutes les armes pour engranger la 6ème. Les Bourguignons peuvent s’appuyer sur une excellente paire de gardiens, complices et complémentaires. La défens a montré sa solidité lors des dernières sorties et a trouvé sa vitesse de carburation. Les joueurs cadres répondent plutôt présents matchs après matchs avec en premier lieu le capitaine Pierrick Naudin toujours très réguliers. Bien secondé par les Jan Sobol, Boris Bécirovic, Marc Poletti, Edauardo Reig Guillen, ils permettent aux plus jeues de jouer en confiance et de trouver leur place à l’image d’un Vincent Maguy, jeune recrue de l’intersaison, dont l’importance à la mne du jeu dijonnais va grandissante.

_

Eduardo Reig Guillen et le DM engrangeront-ils un 6ème succès de rang
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

_

En fait on a l’impression que le principal adversaire de Dijon c’est lui même. Lors du match face à Vernon , c’est le DMH tout seul qui a bredouillé son jeu offensif, perdant de nombreux ballons sans être forcément sous pression ou se faisant siffler de nombreux passage en force en n’arrivant pas à s’adapter à le sensibilité du duo arbitral du soir sur cette phase de jeu. En jouant simplement son jeu, sans surjouer et sans mésestimer l’adversaire, on se dit que Dijon devrait normalement finir la soirée sur le podium de cette proligue avant d’aborder le sprint finale de la saison régulière.

_

La conférence de presse d’avant match

Conférence de presse 19eme journée

Publiée par DMH – Dijon Métropole HandBall sur Jeudi 7 mars 2019

_

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.