11 décembre 2019

Ligue 1. DFCO-SDR : Enfin du football champagne ?

Face à une surprenante équipe du Stade de Reims déjà maintenue et possiblement prétendante à une place européenne, le Dijon Football Côte d’Or aura fort à faire pour espérer obtenir un bon résultat ce soir. Avec une équipe presque au complet, Antoine Kombouaré espère que ses joueurs sauront retrouve le chemin des filets… Et celui de la victoire par la même occasion.

Retrouver de la confiance.

Retrouver un peu plus de sérénité et d’impact dans le jeu. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Avec trois latéraux blessés, Antoine Kombouaré va devoir encore un peu bricoler pour construire une arrière-garde solide. Le reste du groupe étant disponible, il faudra livrer une grosse partie face à une équipe de Reims qui est sur une dynamique incroyable et que rien ne semble pouvoir arrêter. En effet, le Stade de Reims reste sur onze match sans défaites avec notamment des ressources mentales impressionnantes aperçues lors de ses deux derniers matchs. Malmenés par Montpellier, les hommes de Guion avaient trouvé la force mentale nécessaire pour recoller au score et s’imposer 4 buts à 2 dans le Sud. Le weekend dernier, mené par 2 buts à 0 par Amiens à la maison, Reims avait finalement bataillé pour revenir au score et concéder le match nul (2-2). Troisième meilleure défense du championnat, les attaquants dijonnais auront tout intérêt à retrouver de la mobilité pour faire bouger un bloc stable et qui possède de grosses ressources mentales, chose qui fait tant défaut aux Dijonnais. Les défaites s’enchaînent en championnat et au-delà de l’urgence, il y a beaucoup d’inquiétude à voir le DFCO ne plus savoir comment marquer, pire encore, il est capable de se mettre en péril tout seul, à l’image de Lautoa, auteur bien malheureux d’un but contre son camp le weekend dernier face à Lille. Bref, demain il faut la victoire au DFCO, sans quoi la Ligue 2 se rapprocherait toujours plus, même si, pour l’instant, elle semble difficilement évitable.

De la frustration, encore et toujours…

Il serait peut-être temps de voir Kaba faire un match complet… © Hervé OBRECHT/NikoPhot

En manque d’efficacité devant, Antoine Kombouaré a confié faire travailler son équipe sur les phases offensives pour retrouver cet allant qui fait défaut à l’équipe. A portée de fusil de la place de lanterne rouge, il est urgent de rebondir et ça devrait sentir la poudre à Gaston-Gérard demain soir. L’aspect le plus important reste le mental fin de faire basculer le match du bon côté. Si le DFCO n’est pas à la rue et ne concède que de petites défaites, il n’est pourtant pas en mesure de savoir recoller au score lorsqu’il faut aller au mastic. Invité à parle du Stade de Reims lors de la conférence de presse, Kombouaré a confié “ne pas être surpris” de la place actuellement occupée par les Rémois (sixième place). Avec une bonne solidité défensive Reims peut actuellement prétendre à une place européenne et n’est qu’à trois points de l’Olympique de Marseille. Les enjeux de cette journée avant de recevoir le PSG sont simples : il faut absolument gagner pour recoller au groupe qui s’est formé devant la zone de relégation. Une sixième défaite consécutive laisserait les hommes d’Antoine Kombouaré largement à la portée des Guingampais. Il est donc l’heure de remettre l’ouvrage sur le métier pour le DFCO et avec une équipe presqu’au complet, il n’y aura plus d’excuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.