22 octobre 2019

Le DMH, maître de Beaublanc, relègue limoges à 7 longueurs

Parfois malmené les Dijonnais n'ont jamais craqué et sont à chaque fois revenus dans le match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Ils cherchaient un match référence avec une victoire chez un top 6, ils l’ont eu ! devant au score de bout en bout les handballeurs du Dijon Métropole Handball se sont imposés avec la manière à Limoges (27-29) après un excellent début de match. Malgré un retour en fin de rencontre des limogeauds, les Dijonnais ont assuré l’essentiel, à savoir la victoire et confortent leur position sur le podium de la proligue.

_

Les Dijonnais ont réalisé une grosse première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

_

Une première période quasi parfaite

Ne nous y trompons pas, il s’agit bien là d’un exploit. Devant plus de 4000 supporteurs (cela fait quand même rêver), aller battre un limoges invaincu chez lui depuis le début de saison et qui avait quand même dominé le leader chartrains de 9 buts, c’est une énorme performance. Performance construite notamment grâce à une entame parfaite. Dijon prend en effet son adversaire à la gorge. Une grosse défense permet de récupérer des ballons et une attaque efficace d’obtenir notamment des pénaltys. Toujours précieux dans cet exercice, le capitaine dijonnais Pierrick Naudin, permet rapidement à ses couleurs, à la faveur de sa troisième réalisation personnelle, de réaliser un premier break intéressant (1-5, 9′). Un début parfait qui contraint Nenad Stanic le coach local à dégainer un premier temps mort. Il a pour effet de stopper l’hémorragie avec notamment la rentrée du costaud arrière gauche cubain yosnady Rios qui inscrit plusieurs buts de rang. Cependant les locaux poussés par leur très nombreux public ne parviennent pas à revenir à moins de trois longueurs (3-6, 11′, 6-9, 17′). La faute à un collectif bourguignon concentré sur son sujet et efficace des deux côtés du terrain. Tout le monde apporte sa pierre. Deux buts de rang de Bécirovic permettent même aux hommes d’Ulrich Chaduteaud de prendre 6 longueurs d’avance (10-16, 28′) un avantage que les Dijonnais conservent à mi parcours (12-18, 30′). Une première période faste avec 18 inscrits à la seconde défense de Proligue; pas grand chose à jeter dans ce premier acte.

_

Boris Bécirovic et ses coéquipiers ont montré des ressources très intéressantes à Limoges © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Retour vain des limougeauds

On se doute que Limoges ne va pas rendre les armes sans se battre jusqu’au bout et Miroslav Rac se rappelle au bon souvenir de son ancien club pour ramener les Haut-Viennois à 4 buts (15-19, 35′). Mais Dijon, comme c’est devenu une habitude, ne s’affole pas et malgré deux exclusions temporaires coup sur coup pour Lilian Pasquet puis Marc Poletti, parvient à conserver ces quatre buts d’avance (17-21,40′). Limoges ne parvient pas à revenir à moins de trois longueurs et à l’entame du dernier quart d’heure, deux contre-attaques de Jan Sobol laissent Dijon avec son avantage de + 4 (19-23, 45′). Le collectif dijonnais est en place, Marc Poletti inscrit deux nouveaux buts et à 5 minutes du terme Dijon semble tenir le bon bout (23-28, 55′). Mais les locaux poussés par un public en feu ont un dernier baroud d’honneur efficace; l’ailier droit Jérémy Darras par 2 fois puis le demi centre Romain Ternel, profitent parfaitement de la troisième exclusion, synonyme de rouge pour Lilian Pasquet, pour mettre le feu à Beaublanc en ramenant limoges à une longueur pour la première fois du….Match !! (27-28, 28′). A 1’20 du terme Boris bécirovic redonne deux longueurs d’avance à Dijon, puis Wassim Helal réalise deux parades importantissimes, d’abord sur un pénalty de Xavier Moreau puis sur un tir au pivot de Nathan Bolaers. Il reste alors 40 secondes et Limoges a laissé passer sa chance de revenir. Plus rien ne sera marqué et Dijon remporte un succès important, mérité et qui va marquer les esprits!

_

Le portier dijonnais Wassim Helal a réalisé une bonne partie et deux arrêts décisifs en fin de match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/archives

Le match vu par le gardien dijonnais Wassim Helal

Pour la première mi temps on a bien entamé le match défensivement et offensivement on a pris 4 points d écart dès les 10 premières minutes. Après on a rencontré un peu de problèmes avec l’ arrière gauche qui a fait sa rentrée et qui nous a causé quelques problèmes défensifs Malgré ça on a su monter le score à 6 points Cela nous a fait du bien à la pause. Pour la deuxième mi temps on savait que ça n’allait pas être facile avec l’ ambiance qui était énorme et dès le départ limoges a essayé de reprendre le match en marquant quelques contres attaques mais on n’ a pas lâché, on était solide et on a su profiter de leurs fautes techniques. On savait malgré tout ça que ça allait être dur en fin de match. Ils sont sortis en individuel sur nos arrières et ont essayé de perturber notre jeu et de marqué quelques montées de balles. C’était un peu dur à la fin mais le caractère de nos joueurs a fait la différence. On était la en défense dans les moments clefs et on a su tuer le match. Le score était à +2 et ils ont eu un pénalty qu’ on a arrêté puis une balle au pivot que l’on stoppe aussi alors qu’il ne restait que 30 seconde à 27/28. On gagne le match grâce à notre expérience et notre caractère et l’ exigence d’ aller ramener les 2 pts qui n étaient pas faciles à prendre”.

_

Ulrich Chaduteaud particulièrement satisfait de la prestation de ses joueurs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/Archives

La réaction du coach dijonnais Ulrich Chaduteaud

Une petite frayeur sur la fin avec un public en feu, un coup d’adrénaline et on réussit à ne pas se désunir dans cette salle mythique et à finir le travail. Il y a eu un gros niveau d’intensité et on a pratiqué un handball quasi parfait en respectant le projet prévu. On perd très peu de ballonS , on a un bon pourcentage au tir, une très belle performance d’ensemble avec une superbe première mi-temps sur le plan handball et une seconde magnifique sur le plan mental”.

8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.