1 novembre 2020

Week-end Stéphane Perrin, la course et un podium

Nous retrouvons une nouvelle fois ce week-end, le informations de la course de Stéphane Perrin et des ses compères, Vincent Radermecker et James Kaye du Team AC-Motorsport a bord de l’ Audi RS3 LMS #188, lors des 12 Heures du Mugello (Italie). Ce sera pour la seconde et dernière partie de cette endurance. C’est reparti cette fois pour les 9 dernières heures courses, départ à 9H00 ce samedi matin.

Samedi 9H00 la course est relancée, reprenant les positions du classement

Peu avant le départ, sur la grille de départ, Stéphane nous confie que ce sera donc un départ en troisième position pour l’ Audi, et que ce sera James Kaye qui aura cette tâche quelque peu contraignante, car il repartira avec des pneus déjà très dégradés par la course de vendredi, ayant déjà deux heures de roulage. Effectivement, le règlement interdit le moindre changement sur la voiture entre ces deux manches. Stéphane reste malgré tout confiant et espère qu’il y aura rapidement un nouveau “code 60”, afin de profiter de cette situation pour le changement de pneus.

L ‘Audi RS3 LMS sur la ligne de départ ©AC-Motorsport

Après 3H30 de course, et un début un peu compliqué, en raison d’un problème de capteur abs, maintenant règlé, James Kaye s’est vu redescendre en huitième position. Un arrêt rapide précieux lui à permis de changer les pneus, et de repartir le mord aux dents et ainsi remonter rapidement en seconde place du classement TCE, avec de très bon temps au tour. C’est un peu plus tard que Stéphane prendra le relai au volant de l’ Audi RS3 LMS du AC-Motorsport, espérant maintenir et même améliorer cette position au cours de son relai. Plus tard en fin de matinée, ce sera Vincent Radermecker qui reprendra place à bord du baquet de la voiture, toujours maintenue en seconde position.

Peu avant 14H00, la course sera une nouvelle fois ralentie par un “code 60” en raison de plusieurs faits de course dans la catégorie des GT, la Lamborghini #48, s’arrêtera aux stands avec un pare-choc arraché suite à un accrochage, une sortie de route pour la Ferrari #22, et un incendie sur la Ferrari #21, résultat, une dizaine de minutes passées sous le drapeau Violet code 60. Cette succession de ralentissement n’avantagera pas les affaires du Team de l ‘ Audi #188 pilotée par James à ce moment et qui essaye de continuer tant bien que mal, sur son rythme, afin de pourchasser la Golf #112 du Autorama Motorsport, toujours en tête de la catégorie à cette heure.

Peu avant 15H00, crash de La Cupra #109 qui avait fait la pôle, suivi d’un autre gros crash de la Porsche #991, victime d’une crevaison dans le premier virage juste après la sortie des Pit Lane, toute deux seront contraintes à l’abandon, nouveau code 60, et c’est Stéphane qui profitera de ce ralentissement pour reprendre place au volant de la voiture. A 1h30 du damier, ce sera place à Vincent de récupérer le volant pour le dernier relais, celui-ci remontera tout au long de la dernière heure vers la Golf #112 de tête du Trio Sorensen, Jepsen et Danz, et même jusqu’à 19 secondes de celle-ci. Mais à quatre tours de la fin de course, un nouveau code 60 suite à la sortie de l’ Audi R8 #88 dans un bac, contraindra les concurrents de passer le damier au ralenti. Ce sera donc à une très belle seconde place, que se positionnera l’équipage de l’ Audi #188 sur le podium.

Seconde position sur le podium pour l’équipage de l’ Audi RS3 LMS @24H Séries

Je tiens à remercier tout particulièrement Stéphane Perrin et surtout sa Social Business Manager Gilou Delvenne, qui tout au long de ces trois jours m’ont permis de receuillir toutes les informations nécessaires à ces articles.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.