28 octobre 2020

Stéphane PERRIN revient sur les 12 Heures du Mugello

Les 12 Heures du Mugello disputées par l’équipage Stéphane PERRIN, Vincent RADERMECKER et James KAYE au volant de l’ Audi RS3 LMS du team AC Motorsport dans Championnat des 24 Heures Séries, valide une étape importante dans le programme mis en place par Stéphane Perrin. Retrouvons les propos recueillis auprès de Stéphane, après la course, où le trio se classe à la seconde place dans la catégorie TCE.

Les propos recueillis auprès de Stéphane Perrin.

Les qualifications se déroulaient sous un soleil voilé, et c’est Vincent Radermecker qui était chargé de qualifier la voiture. Il était perturbé par une neutralisation interrompant le premier tour chrono, de quoi ruiner le premier train de pneus. Sur sa seconde tentative Vincent signait le troisième temps.

Vendredi la course démarrait avec une heure de retard pour une première partie de 3h.

L’ Audi RS3 LMS remportant la seconde place des 12 Heures du Mugello © AC Motorsport

Début de course prometteur 

Vincent prenait un bon départ et pointait vite en seconde position mais, ne pouvait et ne voulait pas suivre le rythme très élevé des thaïlandais de tête de course, disposant d’une boîte séquentielle. Manquant de réussite sur les neutralisations, Stéphane terminait cette première partie de course en troisième position dans le tour du leader, tout restait à faire mais le team était inquiet de l’usure des pneus, car le règlement interdisant toute interventions sur la voiture entre les parties.

Difficile remise en action 

Samedi matin c’était au tour du britannique James Kaye de prendre le départ. Les craintes  sur l’usure des pneus allait se confirmer, James n’était pas du tout dans le rythme, pire il était victime d’une désactivation du système d’aide au freinage ABS. Deux arrêts au stand était nécessaires pour réinitialiser le système. La #188 retombait en huitième position 

Relais en entre Stéphane Perrin et Vincent Radermacker © AC Motorsport

Place à la remontada 

Pour ne pas arranger la situation la #188 écopait d’une pénalité de 30 secondes pour mise en grille tardive. Le retard sur le leader était dès lors de 2 tours. Il restait 6h30 pour essayer de remonter au maximum.

C’était donc le couteau entre les dents que Stéphane, James et Vincent enchaînaient les relais en essayant de gérer au mieux un trafic difficile sur ce magnifique toboggan toscan. A coup de dixième de secondes repris tour après tour la #188 franchissait la ligne d’arrivé en seconde position à 20 petites secondes du leader, signant au passage le premier podium en 24h Séries depuis leur début  il y a moins de 18 mois.

Souvent les plus véloces, le team AC Motorsport n’avait jusque là jamais pu concrétiser par un résultat significatif. On se rappelle tous de leur désillusion aux 24 Heurs de Dubai en janvier dernier. 

Seconde place sur le podium pour l’équipage (à gauche) © 24H Series

Rendez-vous dès les 19 et 20 avril pour les 12 Heures de Spa en Belgique, ou nos compères joueront a domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.