19 octobre 2019

Apprentissage difficile au Vigeant pour le DRT

C’était les premiers tours de roues pour la nouvelle Peugeot 308 des pilotes Thomas COMPAROT et Fabrice BOUCHET du Dijon Racing Team lors de la première manche du Trophée Tourisme Endurance. Endurance de quatre heures qui s’est déroulée le weekend dernier sur le circuit du Vigeant dans la Vienne. Nouvelle voiture engagée et nouvelle catégorie dans ce Championnat puisque ce sera en T3, que le team Dijonnais devra se faire une place cette année. Avec une nouvelle mécanique et des réglages encore à peaufiner, ce début de saisonest néanmoins prometteur pour les deux compères. L’équipage nous fait part de ses premières impressions au volant de cette 308 Racing Cup.

Le compte-rendu du week-end recueilli auprès de Thomas COMPAROT

Samedi matin

Première séance d’essais à 10h. Séance que nous n’effectuerons pas à cause d’une fuite de liquide de frein non identifiée !

La Peugeot 308 Racing Cup #121 restée au box pour la séance du samedi matin © DRT

Seconde séance d’essais à 14h, je commence mais nous n’avons pas pris le temps de régler le siège, je ne suis pas assez en hauteur et ne vois pas les angles ni la piste dans sa globalité… Je rentre au stand au bout de quelques tours, Fabrice prend le volant à son tour et est confronté au même problème malgré avoir relevé un peu l’assise… Il va falloir revoir tout cela !

Samedi après-midi

Epreuve de qualifications, nous avons amélioré la position de conduite mais ce n’est pas encore “confortable”. Le trafic est très dense dans ces épreuves, nous n’avons pas encore trouvé nos marques, c’est donc compliqué, très compliqué…”

“La sanction tombe ! Nous partirons alors 19/20 des T3 (308 CUP/ SEAT EUROCUP…) et 35/42 au général.

Préparation des équipages pour la course d’endurance de 4 heures © DRT

Dimanche 8h, course de 4 Heures

Après un samedi pluvieux, grand soleil dans la Vienne.

Je prends le départ, ça bataille dès le 1er tour avec une piste très froide (5°C), je suis à l’intérieur et me recentre afin d’éviter les éventuelles glissades ! Je gagne quelques places et surtout de la confiance. Les chronos descendent… Je reviens sur les concurrents de catégorie. A 40min de course, je me fais percuter à l’arrière gauche et parts en tête à queue. Rien de grave mais je rentre au stand pour un checkup et notre 1er relais.

Situation difficile pour la 308 après, la poussette d’un autre concurrent © Stéphane POULARD

Nous étions 29/42 au général et 15/20 des T3 avant cet incident. Nous repartons 31/42 au général et 18/20 de la catégorie après notre arrêt. Fabrice est au volant pour 50min, la course suit son cours, le 1er Code 60 (60 kms max car incendie sur la piste) intervient. Il gagne aussi en confiance, et reprend des positions.

A 2 H de course, après 2 relais, nous sommes 11ème des T3 et 18ème au général.Je reprends le volant pour 35min de course. Nous profitons d’un nouveau code 60 pour rentrer plus rapidement au stand et tenter de gagner quelques secondes au passage. Pari gagné ! Fabrice rembauche pour 40 min, évite quelques embuscades d’un Seat un peu optimiste. Nous revenons aux roues du TOP 10 de notre catégorie. Après trois heures de course, nous sommes 14ème au scratch et 8ème/20 des T3. On retrouve le sourire !

Position que nous garderons jusqu’au damier. Oufffff !

Après un apprentissage difficile le samedi, nous réalisons une bonne performance le dimanche. Notre objectif du TOP 10 de catégorie est rempli pour cette 1ère course 2019 avec notre nouvelle voiture.

Il nous reste bien sûr des points à améliorer afin d’être plus performants pour Lédenon les 4/5 mai prochain, le rendez-vous est d’ores et déjà pris.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.