19 novembre 2019

Jeep Elite (J29): Jouer sa partition et éviter la FOS note

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

De retour de Levallois avec un précieux et joli succès en poche acquis vendredi soir dernier, la JDA enchaîne dès ce mardi au Palais des Sports pour le compte de la 29ème journée de Jeep Elite. A 6 rencontres de la fin, elle doit absolument s’imposer face au mal classé (15ème) Fos-Sur-Mer pour garder son rythme de play-offable. Pour y parvenir, elle devra être sérieuse dans une rencontre qui est loin d’être jouée d’avance. Aborder avec humilité et comme une finale cette rencontre, face à un adversaire capable de réussir de gros coups

Encore six matchs. Encore 240 minutes à disputer et la JDA sera définitivement fixée sur ce que lui réservera sa saison 2018/2019. Jusqu’à présent magnifiques, les Dijonnais, 5ème, ne peuvent envisager autre chose que les play-off. Ils en sont désormais si proches que les rater serait une autant immérité qu’une cruelle désillusion. Mais soyons aussi réalistes qu’objectifs. Sauf à manquer de sérieux et d’humilité rien ne semble empêcher la Jeanne d’y parvenir. L’humilité sera d’ailleurs clé dès ce mardi soir contre Fos-Sur-Mer. Car si le promu, actuel 15ème du championnat (1 seule victoire de plus que le premier relégable) et que la JDA avait battu à l’aller semble la proie facile pour engranger un 18ème succès, rien n’est joué. Fos, va précisément jouer sa peau en Jeep Elite. Après un succès précieux face à un concurrent direct, Chalon-Reims, ils viendront forcément avec l’envie de tout donner et sans particulièrement de pression face à une JDA réputée quasi-imprenable à domicile. Depuis leur revers de début de saison face à la Jeanne en pleine apprentissage du haut niveau (61-82) Fos s’est renforcé avec notamment le Grec Athinaiou en janvier et début avril avec Tyler Roberson en tant que pigiste médical de Dove. Après un début de saison marqué par 6 défaites de suite, les sudistes, loin de s’écrouler ont remonté la pente au point d’avoir son avenir entre leurs mains pour se sauver. Ils ont réussi quelques grosses perfs comme leur victoire de 18 points à Bourg en Bresse (parquet sur lequel la Jeanne a chuté) ou à domicile contre Limoges. Plus récemment, pour le compte de la 27ème journée à Pau, ils ont échoué d’un tout petit point…La méfiance doit donc être de mise. Maintenant, dans son antre, la JDA aura tout pour l’emporter. En s’appuyant sur son collectif et en mettant l’intensité défensive qu’elle sait faire, elle doit raisonnablement aborder la rencontre avec confiance. Si Fos a surpris son monde sur certaines rencontres, ils ont aussi pris des cartons comme à Strasbourg il y a 3 semaines (défaite de 33 points). En se focalisant sur son jeu, la JDA qui n’a concédé que 3 revers à domicile, aura les cartes en main. Les hommes de Legname surfent aussi sur une belle dynamique. La grosse victoire acquise à Levallois a redonné une nouvelle dynamique après la déception de Monaco et ce groupe où titulaires comme remplaçants apportent, semble plus fort que jamais. Le bon moment pour confirmer et faire plaisir à son public qu’il avait quitté frustré après Monaco.

Les clés du match pour la JDA

Les premières minutes: cette rencontre face à Fos a des allures de celle qui l’avait opposée au Portel. Concentrés et agressifs d’entrée, les Dijonnais avaient cassé les espoirs de son adversaire dès les premières minutes. Déterminant pour ne pas laisser espérer Fos et se compliquer la tâche.

Un Gavin Ware retrouvé et un jeu orienté sur le secteur intérieur: perfectibles dans la peinture, les joueurs de Fos y laissent souvent des possibilités. Gavin Ware entre autres, doit pouvoir s’y frayer un chemin. A lui toutefois de retrouver son meilleur niveau après des sorties en demi-teintes contre Monaco et à Levallois.

Repousser loin du panier des sudistes qui ne sont que 12ème à 3 points et contenir au maximum Ron LEWIS, meilleur marqueur de l’équipe et qui peut rapidement prendre feu. A l’aller il avait d’ailleurs mis 15 points. Lui faire faire rapidement des fautes serait intéressant. A l’aller il n’en avait commis qu’une seule.

Les balles perdus et les rebonds: A l’aller la Jeanne avait provoqué 24 pertes de balles à son adversaire. A refaire! Côté rebond, le petit pêché mignon de la Jeanne, face à une équipe qui fait à peine mieux dans ce domaine (32 rebonds de moyenne par match contre à peine 30 à la JDA) il faudra gagner ce combat afin notamment de limiter les shoots de seconde chance pour Fos. L’option de mettre Loum dans le 5 afin d’apporter davantage de verticalité d’entrée peut être une bonne option.

Ne pas se relâcher pour se rapprocher un peu plus des play-off et faire de nouveau vibrer le Palais, tel doit être le mot d’ordre pour la JDA. Quelle plus belle motivation que d’avoir l’occasion de se rapprocher d’un objectif qui a des allures de miracles au regard des moyens du club. Et si cela n’était pas suffisant, la JDA pourra encore s’appuyer sur les écrits pitoyables du magasine d’avant match à Levallois (source Bebasket.fr) qui assimilaient les Dijonnais à des “truqueurs”. Oui, cette rencontre face à Fos, comme toutes les autres qui suivront seront l’occasion de s’affirmer un peu plus et d’envoyer un nouveau message à toute la ligue.

Entre-deux à 20h30 au Palais des Sports!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.