16 octobre 2019

Nouveau podium pour Stéphane PERRIN aux 12 Heures de SPA

Troisième marche du podium pour S. PERRIN, V. RADERMECKER, J. KAYE © 24H Séries

Ce week-end, les 24h séries avait rendez-vous dans les Ardennes belges
sur le mythique circuit de Spa Francorchamps pour la deuxième manche du championnat d’Europe. Récents seconds des 12h du Mugello fin mars, Stéphane PERRIN, Vincent RADERMECKER et James KAYE avaient la ferme intention de briller sur les terres Belge de l’équipe AC Motorsport. La course se déroulant en 2 parties, 4h vendredi et 8h samedi. Retrouvons le communiqué de presse suite à cette course.

Un week-end bien mal engagé !

Tout n’allait pas se dérouler comme prévu lors des essais libres.
Peu après 1h d’essais, Stéphane PERRIN perdait le contrôle de l’Audi RS3 dans le Raidillon et percutait violemment de face le mur de pneus.
Le choc était rude, Stéphane sortait indemne mais avec des dégâts importants pour la voiture.

Le haut du “Raidillon” du circuit de Spa-Francorchamps à eu raison de la #188 © Gilou delvenne.com

#nevergiveup (N’abandonnez jamais, tel sera la devise du week-end)

A peine la voiture ramenée au stand, toute l’équipe estimait les dégâts.
Verdict le châssis était tordu, pouvait on le réparer ? Le team étudiait la possibilité de louer une voiture de rechange mais cette piste était vite écartée. Heureusement, nous roulions à domicile et différents contacts étaient pris pour finalement tenter de redresser le châssis chez un spécialiste à 2h de route du circuit. Encore fallait-il louer une remorque et s’assurer que toutes les pièces nécessaires à la reconstruction étaient disponibles. Il ne manquait que les portières mais Audi Sport pouvait les faire parvenir dans la nuit. Arrivée à l’atelier, la question était de savoir si le châssis pouvait être redressé vu l’état des longerons après le choc.

Le pronostic… une chance sur deux.

De gros dégâts sur le #188 après la sortie de route de Stéphane PERRIN © Gilou Delvenne.com

Une longue nuit blanche et la course contre la montre était lancée

C’est sur le coup de minuit et demi que le châssis était redressé, opération réussie même si il a causé la casse de deux vérins de dix tonnes !!! Dès lors, le châssis était de retour au circuit vers 3h du matin et le contre la montre était lancé. La voiture devait passer le contrôle technique avant 10h pour pouvoir participer à la course. Au prix du travail acharné de l’équipe de mécaniciens, la voiture était prête à prendre la piste pour la fin des essais libres à 9h 50. 

Après une nuit de travail, la #188 est prête sur la grille de départ © Gilou delvenne.com

Une qualification miraculeuse

La question était de savoir si la voiture était saine.
De plus, chaque pilote devait se qualifier en effectuant deux tours chacun, ne laissant que 2 tours à Vincent pour tenter un chrono et franchissait le drapeau à damier en signant le deuxième temps, un véritable miracle.

Une partie du Team AC Motorsport, Gilou DELVENNE, Arnaud QUEDE, Vincent RADERMECKER, Stéphane PERRIN, Benoit MATAGNE, Jean-Frédéric COLIGNON, Maxime BONNEFOY © Gilou delvenne.com

Seconde partie et un podiumpour récompenser l’abnégation de toute l’équipe

Reparti leader, Vincent se faisait passer au premier freinage des Combes et partait en tête à queue, perdant une vingtaine de secondes dans l’opération. En plus de cela, une pluie de pénalités, pas toujours justifiées, frappaient la #188, obligeant le team à tenter une stratégie offensive en poussant les relais au maximum de la capacité du réservoir. Mais la chaleur typiquement spadoise (24°) et les conséquences de la touchette de la veille rendait la voiture très délicate, avec une usure prématurée des pneus. Malgré cela, Stéphane reprenait le leadership au Suisse d’Autorama puis défendait chèrement celle-ci avec un duel de toute beauté pendant plus d’une demi heure. Malchanceux sur deux neutralisations successives, nos compères perdaient un tour et coupaient la ligne d’arrivée à une belle troisième place venant récompenser tout le travail de l’équipe durant cet incroyable week-end. Cette troisième place étant synonyme de seconde place au Championnat d’Europe !

L’ AUDI RS3 #188 dut trio S. PERRIN, V. RADERMECKER, J. KAYE @ Gilou delvenne.com

La réaction de Stéphane PERRIN

” Ce week-end était très mal embarqué après mon crash, les mécaniciens ont fait un travail de dingue, un grand coup de chapeau à eux, on a pu aussi compter sur nos amis, nos fans. Au final, on monte sur le podium la voiture s’est dégradée après le contact de James, dommage car vendredi la voiture était parfaite. Un podium aux 12h de Spa pour son anniversaire ne se refuse  toutefois pas. ” 

La #188 au top de sa forme en séance de qualification © Patrick DAVIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.