23 septembre 2019

Jeep Elite (J30): Enchaîner pour continuer de rêver

27-10-2018 palais des sports jean michel geoffroy à dijon, 7ème journée de jeep élite, jda dijon basket contre antibes sharks côte d'azur, louis weber, tom wiscaert-goetz

La victoire éclatante contre Fos-Sur-Mer ce mardi a rapproché un peu plus la JDA des play-off voire du top 4. Mais rapproché seulement. Car à 5 journées de la fin, rien n’est joué dans ce championnat hyper serré. A Antibes ce samedi soir, les hommes de Laurent Legname auront forcément l’ambition d’enchainer avec un 3ème succès de rang pour tutoyer un peu plus les phases finales. Mais attention au piège chez une lanterne rouge qui n’a pas dit son dernier mot.

La JDA, qui a montré qu’elle savait gagner à l’extérieur, arrivera dans une belle dynamique…

Bien entendu, au regard de la forme actuelle de la JDA, 5ème du championnat, Antibes, pour sa part dernier, ne semble pas à première vue un obstacle de taille pour elle. Les belles performances réalisées face à Levallois ou Fos sont de nature à donner des ambitions à la bande d’Axel Julien. Souvent plus en délicatesse à l’extérieur, elle s’est dernièrement bien rassuré sur ce plan en enchainant 3 victoires sur leurs 4 dernières sorties dont deux de suite à Gravelines et Levallois. Des parquets pourtant peu évidents. Elle a également montré qu’elle savait gagner chez un autre mal classé, Cholet. Des rencontres où elle su à chaque fois faire preuve d’un gros collectif et d’une belle solidarité tout en s’appuyant sur ses leader naturels (Holston, Julien, Pearson…). Alors, à l’aube d’affronter Antibes, rien ne semble pouvoir stopper la JDA. D’autant qu’elle n’avait pas eu de mal à se défaire d’Antibes lors du match aller au Palais des Sports s’imposant 84-55. Laurent Legname en avait alors profité pour faire rentrer le jeune Louis Weber.

Mais devra néanmoins sortir un gros match pour se défaire du piège antibois

Tout en étant confiante, la JDA devra rester sur ses gardes, car ce voyage n’aura rien de facile pour autant. La première des raisons concerne déjà le groupe dijonnais: Ware et Chassang, blessés face à Fos pourrait rater ce rendez-vous. Dans l’optique des play-off et du combat qui attend la Jeanne pour le derby du 04/05, nous pouvons raisonnablement penser que Laurent Legname et son staff ne prendront aucun risque. Mais une chose est certaine, ces absences de marques, seraient un gros coup dur, dans un effectif de seulement 9 joueurs professionnels. Les autres raisons concernent Antibes. Bien que lanterne rouge, les sudistes peuvent encore se maintenir et vont probablement être à fond: une victoire samedi soir et ils pourraient revenir à une victoire de Cholet sur qui ils ont le point average. Avec derrière 4 matchs encore à jouer, ils peuvent nourrir tous les espoirs. Le groupe antibois s’appuie sur des joueurs de qualité: Tim Blue, fidèle parmi les fidèles du club est un poison dans la raquette, tout comme Raposo. Cordinier, revenu d’une grosse blessure commence à sortir de grosses performances, comme en témoigne ses 27 points monstrueux inscrits à Pau. Pau? Une des preuves que cette équipe n’a pas abdiqué et sait déployer un beau basket. Devant pendant une grosse partie du match, elle ne s’est inclinée que d’un point, échouant essentiellement pour ses derniers lancers francs ratés.

Les clés du match pour la JDA:

L’état de forme/la présence de Ware et Chassang: seront-ils présents? Rien n’est moins sûr. Et s’ils jouent, leur temps de jeu sera très certainement limité. A la JDA de pallier ces grosses absences. Un Loum des grands soirs serait le bienvenu. L’apport des espoirs pour faire souffler ou éviter un nombre de faute trop élevés pour les intérieurs dijonnais?

La raquette: peu importe les absences, la JDA devra impérativement fermer sa raquette comme elle sait bien le faire. A Pau, Antibes a montré ses capacités de pénétrations et à servir ses intérieurs dans des situations idéales. A l’inverse, Antibes est 16ème de la ligue à 3 points. Les Dijonnais seraient bien inspirés de les forcer à shooter longue distance.

Gagner la bataille des rebonds face à une équipe qui en capte en moyenne 4 de plus que la Jeanne. Contre Fos, la JDA avait eu beaucoup de difficultés dans ce domaine.

Gérer la fin du match: Antibes sait terminer ses matchs en trombe. Sa victoire contre Cholet a notamment été acquise dans les dernières minutes. Concentration et sérieux jusqu’au buzzer devront être de mise.

La JDA, malgré une saison diamétralement opposée à un adversaire qui a déjà perdu à 10 reprises chez lui, devra faire preuve, une nouvelle fois de beaucoup de sérieux et d’humilité pour l’emporter. Compte tenu des absences possibles de Ware et Chassang c’est même un très gros combat qui l’attend. Mais Laurent Legname et son capitaine Axel Julien y seront forcément préparés, eux qui sont constamment animés par l’obsession de la victoire.

Entre-deux à l’Azurarena ce samedi à 20h30

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.