23 septembre 2019

Nice – DMH, conforter sa position

07-12-2018, palais des sports jean-michel geoffroy de dijon, proligue 12ème journée , dijon métropole handball - cavigal nice sport handball, mael vandelannoote face à maxime diot

Le Dijon métropole handball effectue ce soir à Nice son dernier déplacement de la saison régulière de Proligue. Bien installé à la 3ème place, un résultat positif en Côte d’Azur validerait à minima cette position. Un match à ne surtout pas négliger avant la réception du leader chartrain pour finir.

Nice jouera son maintien et dispose pour cela de sérieux atouts offensifs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Exercice 1

Faisons un peu le point avant ces deux dernières journée de Proligue. 3ème avec 34 points, 3 de retard sur Créteil et 3 d’avance sur Nancy et 4 sur Massy, le DMH peut mathématiquement encore finir de 2ème à 5ème. Pour aller chercher le deuxième place, il faudrait finir sur deux succès et compter sur deux faux pas de Créteil qui joue ce soir à Chartres avant de recevoir Massy; pas impossible mais assurément compliqué. Une victoire sur deux match suffit à Dijon pour assurer la 3ème place. Il faudrait 2 revers combiné à deux victoires de Nancy (à Sélestat puis face à Strasbourg) ou de Massy (face à Cherbourg puis à Créteil) pour que Dijon perde sa position. Aux partenaires de Pierrick Naudin de faire ce qu’il faut ce soir pour laisser les calculettes dans le tiroir.

Vincent Maguy et Dijon devront se montrer rigoureux pour éviter le piège niçois
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Exercice 2

Rappelons tout de même les enjeux. Premier de la saison régulière, Chartres glane un premier sésame pour la prochaine saison en Lidl Star Ligue. Le second sera délivré au vainqueur (ou finaliste si Chartres l’emporte) du final four de Proligue se déroulant à St Brieuc mi-mai. Les deux premiers de la saison régulière se qualifie directement pour ce final four. Les deux autres places se joueront entre les classés de 3 à 6 lors de “1/4” de finale en matchs aller retour 3ème face au 6ème, 4ème face au 5ème, match retour sur le terrain du mieux classé. Bref il ne faut rien laisser au hasard, s’accrocher au maigre espoir d’une qualification directe via la deuxième place ou à défaut se place dans les meilleures conditions pour aborder cette double confrontation couperet.

En étant efficace offensivement, Dijon a clairement les armes pour s’imposer à Nice
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Solution

Revenons en à ce qui nous occupe pour l’instant avec ce déplacement à Nice. Sur le papier à priori Dijon est largement favori. A l’aller les homme d’Ulrich Chaduteaud n’avaient pas tremblé et s’étaient imposés sans discussion faisnt la course assez largement en tête durant tout le match. Oui mais, car il y a un mais; les Niçois n’ont toujours pas assuré leur maintien et sont à porté de “fusil” de Grenoble et de St Marcel, Caen étant d’ores et déjà condamné. Une victoire ce soir validerait définitivement le maintien des azuréens. Autant dire que Dijon doit s’attendre à tout sauf à une partie de plaisir dans un décor de rêve ! Les Bourguignons devront se montrer efficace des deux côtés du terrain. Attention à l’attaque niçoise, d’une équipe à forte ossature espagnole, qui est tout de même la quatrième de Proligue avec 3 joueurs pointant dans le top 25 des scoreurs du championnat à plus de 4 buts de moyenne. Dijon devra donc montrer les crocs dans le secteur défensif, un exercice que Poletti et cie maîtrisent normalement plutôt bien. La défense niçoise en revanche est la pire de la ligue et si Dijon se montre au point offensivement tout devrait bien se passer. Espérons que la piqûre de rappel subie à Nancy au début du mois aura bien fait effet pour éviter un nouveau faux pas. On devrait ce soir en savoir déjà beaucoup plus sur la possibilité de rêver encore à la seconde place ou sur le prochain futur adversaire en play-offs.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.