25 novembre 2020

Le BCDCO s’incline face à Egal’Or Colmar et termine 2e de National

Le Bowling Classic Dijon Côte-d’Or recevait pour la dix-huitième et dernière journée du championnat de National Egal’Or Colmar, une équipe en quête du podium pour clôturer une belle saison. De son côté, Dijon abordait la rencontre sans pression, suite à une deuxième place ne pouvant plus être dérobée par les concurrents directs. Une rencontre mal embarquée dès les premiers instants où les Bourguignons ne réussiront pas à inverser la tendance face à de vaillants Alsaciens qui s’imposent largement (7-1).

_

Emmenés par un très bon Alex Fonné (613 quilles), Egal’Or Colmar a réalisé une belle performance sur les pistes dijonnaises © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

_

La première manche oppose sur les premières pistes le «phénix dijonnais» Stéphane Perret à Alex Fonné, très en forme en ce moment. Sur les autres pistes débutent Sébastien Guillemin face à Yann Hugelé, se présentant un peu diminué avec une genouillère imposante du côté gauche. Et ça commence de manière très compliqué pour les locaux, avec une première manche de Fonné sur les bases de la grosse saison en cours qu’il réalise, avec 189 quilles (108 de plein et 81 de déblay) contre 149 quilles pour Stéphane qui débute très bien également. De l’autre côté, Sébastien mal embarqué dans le premier jeu avec des ouvertures de déblay au centre, réussi à revenir sur Hugelé et obtient le demi-point du partage avec 147 quilles chacun. Une partie qui débute à la hauteur des espérances. Et le phénix est là, présent, pour remporter le deuxième jeu avec 157 quilles (106 de plein et 51 de déblay) contre 136 quilles pour Fonné (306-325 et 1-1 au cumul). Hugelé continue sur sa lancée et abat un beau 160 contre 124 pour Sébastien Guillemin qui accuse un peu le coup (271-307 et 0,5-1,5 au cumul). Dijon est en retard d’une soixantaine de quilles. Mais dès la troisième manche, Sébastien Guillemin se rattrape et remporte son point jeu (135-127). Stéphane Perret pensait ensuite tenir le sien, mais Fonné intraitable vient le coiffer sur le poteau d’une seule unité (148-149). Tout reste possible dans ce premier acte. Et quel finish, à l’honneur des visiteurs. Stéphane Perret récupère le dernier point jeu avec un superbe 155 et 610 au cumul contre 139 pour Fonné et 613 au cumul. Le point équipe lui échappe pour 3 petites quilles. Pour Sébastien Guillemin, même sanction, sur les dernières boules le point équipe lui échappe pour 7 quilles (131-138) et termine avec 537 quilles contre 572 pour Hugelé. Egal’Or fait la course en tête avec 1147 quilles contre 1185, mais la partie est loin d’être terminée.

_

A bout de souffle, le BCDCO n’aura pas réussi à terminer la saison sur une bonne note, en s’inclinant à domicile © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

_

Pour la deuxième manche, le capitaine Emmanuel Nachin a réservé une petite surprise en titularisant Florian Della Martire (qui effectue sa première saison et son premier match en National), frère d’un certain Gianni Della Martire qui est présent sur la feuille de match dans la case des remplaçants pour cette rencontre. Il est opposé à une autre entité de la fratrie d’Egal’Or, Cyril Hugelé. Dans l’autre confrontation c’est Simon Yann qui aura la mission de contenir l’expérimenté Christian Hoferer. C’est sur les mêmes bases que la première manche que démarre ce second acte. Hugelé remporte le premier jeu face à Florian Della Martire (152-121) et Hoferer ne fait pas de détails non plus face à Yann Simon (151-130). Il va falloir se ressaisir immédiatement pour garder le cap dans cette rencontre. Et c’est le chemin qu’emprunte Yann Simon en égalisant à 1-1 avec un deuxième jeu remporté de justesse (149-146) et 279-297 au cumul. Suite compliquée pour Florian Della Martire qui pose un jeu à 127 quilles, devancé par Hugelé pour la seconde fois avec 135 quilles (248-287 au cumul). Mais le jeune novice en National s’accroche et va chercher le troisième point jeu face à Hugelé (138-137) tandis que Yann Simon réalise un superbe jeu (159 quilles) mais Hoferer est décidément bien trop fort aujourd’hui et reprend le dessus sur le local avec 169 quilles et 2-1 (466-438 au cumul). Dans le dernier jeu, Yann Simon n’aura pourtant pas abdiqué et cherche le dernier point jeu (142-132) en égalisant à 2-2 mais en restant derrière au total de quilles avec 580 contre 598 quilles pour Hoferer qui aura réalisé une partie sérieuse. De l’autre côté, Florian n’arrivera pas à inverser la tendance et s’incline avec les honneurs et 525 quilles pour cette première apparition en Nationale face à Hugelé (574). Deux nouveaux points équipe glanés par Egal’Or Colmar qui réalise le match parfait jusque-là avec une domination par 0-4 et 105 quilles d’avance. Dijon ne peut plus s’imposer mais espère toujours accrocher le match nul si les deux derniers protagonistes récupèrent leurs points et renversent le match au total de quilles.

_

En fin de partie, Yannick Della Martire aura tenté le tout pour le tout, mais l’écart était trop conséquent dans la dernière manche © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

_

Cette délicate mission est confiée à Yannick Della Martire et Sylvain Brunot qui vont respectivement affronter Sébastien Dudal et Pierrot Bosch. Le BCDCO est capable de tout cette saison, place au dernier round dans ce combat. Les deux dijonnais sont très appliqués dans leur tâche et connaissent un début de partie inégal : Yannick Della Martire laisse échapper son premier point jeu face à Dudal (149-164) tandis que Sylvain Brunot fait déjà la course en tête contre Bosch (164-137). Quelques quilles grappillées mais il en reste encore 93 à rattraper pour obtenir le bonus. Et le président Della Martire va continuer à montrer la voie en réalisant une superbe manche à 161 quilles contre 128 pour son homologue Dudal. Dans l’autre duel, Sylvain Brunot continue à récupérer des quilles et remporte le deuxième point joueur face à Bosch (142-124 et 306-261 au cumul). Ce dernier d’ailleurs est remplacé par Nicolas Christmann qui va tenter de redresser la barre pour son club. L’avance d’Egal’Or commence à fondre et il n’y a plus que 42 quilles de retard pour les Bourguignons. Mais le nouvel entrant est motivé et réalise un bon début avec le gain du troisième jeu d’une quille devant Sylvain Brunot, qui file son dernier jet et n’égalise pas (138-139 et 400-444 au cumul). Dudal fait encore parler de lui et reprend l’avantage face à Yannick Della Martire (125-131 et 423-435 au cumul). L’écart repasse à 49 quilles, et la messe est quasiment dite pour les locaux, un dernier souffle d’espoir subsiste à peine.

_

Nicolas Christmann, auteur d’une belle entrée en cours de match (remplacement de Pierrot Bosch) aura maintenu Egal’Or Colmar dans le droit chemin © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

_

Le dernier jeu ne changera rien, l’écart trop grand ne sera pas rattrapé et Dijon s’incline à domicile dans cette dernière rencontre de Nationale. Sylvain Brunot gagne son point équipe avec 597 quilles contre Christmann qui se sera bien battu en empochant ses deux points et réajustant son total à 555 quilles. Dans l’autre confrontation Yannick Della Martire obtient le demi-point du nul mais s’incline finalement. Le BCDCO s’incline au final très lourdement par 7 à 1 et 3424 contre 3475 quilles et termine à la seconde place du championnat. L’objectif premier est obtenu tout de même avec la possibilité de défendre les couleurs du BCDCO en Croatie en Octobre prochain dans le cadre d’un tournoi européen.

_

La traditionnelle photo de fin de rencontre © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

__

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.