21 octobre 2020

L1. SMC-DFCO : Heureusement, il n’y a pas que le foot dans la vie…

© Hervé OBRECHT/NikoPhot

Hier après-midi en Normandie, le Dijon Football Côte d’Or est retombé dans ses travers en s’inclinant 1 but à 0 sur la pelouse du Stade Malherbe de Caen. Une défaite face à un concurrent direct au maintien qui permet aux Normands de ravir la place de barragiste à Dijon. Malgré un récent regain de forme, le DFCO n’est vraiment pas tiré d’affaire, et il reste quatre matchs aux joueurs d’Antoine Kombouaré (dont un déplacement à Paris) pour espérer jouer les barrages. L’urgence est réelle.

Le SM Caen impose son rythme.

Dijon n’a pas su trouver le chemin des filets notamment grâce à un très bon gardien caennais. © Nicolas GOISQUE/Hervé OBRECHT/NikoPhot

Les enjeux de ce match étaient simples : si Dijon s’imposait, il avait l’occasion de creuser l’écart avec Guingamp et Caen et pouvait totalement relancer la course à la 17ème place synonyme de maintien direct en Ligue 1. En revanche, si c’est les Malherbistes qui parvenaient à s’adjuger ce match, ce sont eux qui reprendraient la place de barragiste. Très vite, Caen s’attache à mettre la pression sur Dijon. Bien poussé par son public et bénéficiant de cet avantage du terrain, le Stade Malherbe de Caen veut se mettre dans une position confortable le plus rapidement possible. C’est Balmont qui allumera la première mèche au bout des cinq premières minutes de jeu mais sa frappe sera dévissée. Benjamin Jeannot s’essaiera lui aussi à l’exercice mais Samba captera la balle tranquillement (8′). Caen répondre par Tchokounté dont la frappe passera au-dessus (19′) et les Normands reprennent un peu d’assurance sans se montrer particulièrement dangereux. Said sera tout proche d’ouvrir la marque à la demi-heure de jeu mais son ciseau retourné sera difficilement sorti par Samba. Cinq minutes plus tard, après un bon déboulé, la frappe de Chafik effleurera le poteau droit caennais (35′). Un manque de réussite flagrant. Caen aura aussi son occasion en or lorsque Crivelli, pourtant seul, manquera de peu de pousser le ballon au fond des filets (42′). Dijon garde ce petit point à la pause.

Un coup du sort, et encore un manque de chance.

Pas de réussite pour Dijon à Caen ! © Nicolas GOISQUE/Hervé OBRECHT/NikoPhot

Le Stade Malherbe de Caen repart quand même fort en seconde période, bien décidé à faire la course en tête, et le DFCO subit. Un coup-franc de Fajr passera de peu au-dessus de la transversale de Runarsson, tandis que le gardien islandais sera l’auteur d’une superbe parade sur sa ligne. Chafik dégagera une Madjer tentée par Crivelli tandis que Lautoa clamera le feu sur une frappe cadrée d’un caennais. Finalement, Caen ouvre la marque sur un superbe but inscrit par Fajr. Auteur d’un centre manqué venant du côté gauche, le ballon vient mourir dans la lucarne opposée de Runarsson (1-0, 69′). Une réussite insolente qui manquait à Dijon depuis le début du match. Dans la foulée, comme un signe, le DFCO va toucher la barre. Dijon donnera ses dernières forces dans la bataille. sur un corner, la tête d’Haddadi passera au-dessus des buts de Samba (77′) tandis que la frappe de Tavares, bien servi par Kaba, sera parfaitement stoppée par le portier malherbiste en fin de rencontre (87′). Dijon n’inscrira pas ce précieux but qui aurait pu lui permettre de garder la 18ème place et d’envisager plus sereinement un nouveau déplacement à Nantes. Dijon est donc 19ème et les Bourguignons vont devoir se faire violence s’ils ne veulent pas avoir des regrets au soir de la 38ème journée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.