9 décembre 2019

Stade Dijonnais/Albi: Bourillot citadelle imprenable

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dans le cadre de ce premier match de 1/4 de finale de Jean Prat, les stadistes recevaient Albi, premier de sa poule qualificative et candidat à la montée en pro D2. Les dijonnais volontaires, costauds et emballants à souhait ont confirmé d’une part que leur place en top 8 de fédérale 1 était amplement méritée et d’autre part que leur stade fétiche de bourillot resterait encore inviolé cette année. Belle victoire 19/15.

Un stade dijonnais déterminé et sans complexe

Dans un stade garni à souhait, les rugbymens ont livré une bien belle bataille dans un match de phase finale. Débutant tambour battant, les côte d’Oriens donnent le tournis à des Albigeois surpris par le dynamisme, la vivacité , et une envie à toute épreuve. Et même au plus fort de la tempête, Andréa Rabago parvient à inscrire le seul essai du match en infériorité numérique! Motivés et sans complexe, les dijonnais se sont employés, et ont fait honneur à leur jeu d’attaque tout en étant forts en défense face à de massifs albigeois au jeu restrictif et ennuyeux.

Le fil du match

4ème minute de jeu : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (3-0).
12ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (6-0).
24ème : pénalité réussie par Kevin Boulogne pour le Sporting Club Albigeois (6-3).
30ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (9-3).
38ème : pénalité réussie par Kevin Boulogne pour le Sporting Club Albigeois (9-6).
40ème et + : pénalité réussie par Kevin Boulogne pour le Sporting Club Albigeois (9-9).

Mi-temps : 9-9.

54ème : essai marqué par Andrea Rabago, transformé par Jules Soulan, pour le Stade Dijonnais (16-9).
60ème : pénalité réussie par Kevin Boulogne pour le Sporting Club Albigeois (16-12).
76ème : pénalité réussie par Kevin Boulogne pour le Sporting Club Albigeois (16-15).
80ème et + : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (19-15).

Un avenir prometteur

Dans un premier temps, il s’inscrit dimanche prochain à Albi. Avec 4 points d’avance, le challenge s’annonce corsé mais les hommes de R.Gourdon auront à coeur de faire un résultat en terre Albigeoise. Sans pression aucune, les stadistes s’attacheront à se faire plaisir et à jouer sans complexe pour mettre en avant leurs qualités. Dans tous les cas, c’est déjà un grand cru dijonnais qui a oeuvré cette saison. Dans un second temps, l’avenir du Stade Dijonnais passera par une amélioration des infrastructures de bourillot. En effet, Francois Rebsamen, présent hier a annoncé que la municipalité Dijonnaise s’engagerait davantage dans les années à venir notamment tant dans la mise en place d’un éclairage permettant les diffusions tv que dans l’amélioration du centre d’entrainement et des tribunes. Un signal fort de la montée en puissance du Stade Dijonnais. Dans le même temps, l’artilleur local Jules Soulan, une nouvelle fois très efficace hier, annonçait son départ pour la pro D2 du coté de Colomiers. La pro D2, sera n’en doutons pas l’objectif pour les prochaines années du Stade Dijonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.