31 octobre 2020

Les cadettes du RFDB filent en quart de finale

Ayant finies 1ère de leur poule en phase régulière, à l’instar de leurs aînées, les cadettes du Rugby Féminin Dijon Bourgogne avaient décroché leur billet pour les phases finales ce qu’elles attendaient depuis maintenant 4 ans. Elles disputaient donc dimanche dernier un huitième de finale face au Stade Français. Et les jeunes Dijonnaises n’ont pas fait dans le détail s’imposant 31-0. Récit par Arthur Mirepoix du staff des gazelles.

Les Cadettes soudées avant la rencontre © RFDB

Une entame parfaite

Il fallait aborder ce match avec hargne et agressivité contre un adversaire dont le nom peut faire pâlir. C’est de cette façon que nos filles ont entamé la rencontre en étouffant leurs adversaires sur tous les niveaux. Rapidement nous marquons 2 essais pour être à 12 0 après 20 min de jeu. La section parisienne plus maladroite a eu du mal à répondre et a produire du jeu. Sa seule domination de la 1ère période fut la mêlée où nous avons pêché. Sinon on a vu des gazelles qui plongent dans les jambes, qui montent vite, qui proposent du jeu; du vrai rugby; résultat, un score sans appel de 26 à 0 à la mi-temps.

Michel Roze, Arthur Mirepoix et Laura Blondiau, staff des cadettes © RFDB

Gestion en seconde période

L’objectif de la 2eme mi temps était alors simple, prendre le temps de jouer et temporiser le jeu. L’effectif parisien remettait, lui, un coup de gaz. Les Parisiennes ont ainsi posé la main sur le ballon pendant 15 min mais sans forcément inquiéter Dijon . Après ce moment de flottement, les filles se sont vite remobilisées en inscrivant un nouvel essai . 31-0. A partir de ce moment la, on en profite pour faire tourner un maximum le groupe pour éviter les blessures. Le match se clôt sur ce score.

Les jeunes Dijonnaises à l’assaut des quarts © RFDB

Et maintenant Gien

C’est une marche en plus de franchie et nous retrouverons Gien en quart de finales samedi. Nous jouerons à Avallon . Nous les avions déjà dans notre poule et les avions battues 3 fois ds l’année mais attention, nous sommes dans des phases finales, ce n’est pas du tout le même contexte. Match piège je le répète, il ne faudra pas tomber dans la facilité. Notre effectif pour un quart est de surcroît très tendu avec 17 filles. Ceci-dit c’ est dans la douleur qu on sa toujours sorti nos meilleurs matchs .Il n’y a plus qu’ à !!

270 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.