27 octobre 2020

La JDA Hand sur sa lancée, condamne St Amand.

© Hervé OBRECHT/NikoPhot

La rencontre du soir était sans enjeu pour la JDA qui avait validé son maintien à Bourg de Péage, mais c’était le dernier espoir de croire encore au maintien pour St Amand. Après un début de match décousu, Dijon a pris la mesure de son adversaire en fin de première période et accru son avantage au fil du match. Le baroud d’honneur final des Nordistes aura été vain. Dijon s’impose (30-26) et enchaîne une quatrième victoire de rang en play-downs.

Dijon monte en régime après un départ mitigé

Le début de rencontre est relativement équilibré. St Amand débloque la marque par carolline Dia Minto et Barbara Moretto égalise rapidement suite à un pénalty obtenu par Mégane Ribeiro (1-1, 2′). Après dix minutes, Dijon fait un premier break toujours sur un pénalty de Moretto (5-3, 10′). Fanny Metzger y va de son but sur son aile, bientôt imitée par Marion Lahcène qui offre le + 3 aux Bourguignonnes (7-4, 12′). Les visiteuses s’accrochent et profitent de quelques approximations en attaques placées côté Dijon et également de beaux arrêts de Caroline Martins pour recoller suite à deux réalisations de Jessica Dias (7-7, 16′). Ce 3-0 encaissé semble titiller les locales qui repartent de l’avant.

Mégane Ribeiro et Dijon ont terminé fort la première période © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Julie Dazet sur un beau un contre un, puis Dyenaba Sylla en contre attaque sur son aile remettent Dijon en tête. Cette première période est assez décousue des deux côtés. St Amand qui joue sa survie en LFH peine en attaque mais peut compter sur une Caroline Martins très présente dans sa cage (6 arrêts sur ces 20 minutes initiales) ce qui lui permet de rester au contact (11-10, 24′). Cependant malgré les efforts de Jessica Dias, c’est la JDA Hand qui termine fort cette première période avec un 5-1 qui fait très mal aux Nordistes (16-11, 30′).

Envolée dijonnaise puis baroud d’honneur nordiste

Dès la reprise Dijon enfonce le clou sous l’impulsion de Barbara Moretto (déjà 7 buts pour l’arrière droite dijonnaise et 19-12 pour la JDA 33′). Une JDA maintenant bien au dessus de son adversaire qui a toute les peine du monde à trouver le chemin du but. Moretto en grande forme atteint ainsi rapidement la barre des 10 buts et les Bourguignonnes s’envolent au score (25-15, 42) pour mener de 10 longueurs suite à une contre-attaque une nouvelle fois tranchante de Dyénaba Sylla. Déborah Kpodar trouve, elle aussi le chemin des filets après trois échecs initiaux et Dijon gère tranquillement son avance, face à des Nordistes courageuses mais en manque de solutions face à la défense dijonnaise.

Encore un match à plus de 10 buts pour Barbara Moretto © Hervé OBRECHT/NikoPhot

A l’entame des dix dernières minutes, si l’écart s’est quelques peu réduit Dijon se montrant moins précis au tir notamment, il reste conséquent (28-20, 51′). Le jeu brouillon proposé depuis 5 minutes par les locales ne plait visiblement pas à Christophe Maréchal qui décide de remettre de l’ordre dans tout cela en prenant un temps mort (28-21, 52′). Pas d’effet immédiat puisque la JDA en caisse de nouveaux buts dont une contre-attaque de l’ex Dijonnaise Eloïse Dewez (28-23, 53′) soit un 4-0 passé par les Nordistes en 5 minutes. Une belle réaction, mais pas non plus de quoi faire trembler Joanna Lathoud et ses coéquipières qui préservent l’essentiel, malgré une fin de match balbutiée et un baroud d’honneur, tout à l’honneur justement de St Amand qui est donc ce soir officiellement relégué.

St Amand est officiellement relégue © Hervé OBRECHT/NikoPhot


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.