22 août 2019

Rallye de Côte d’Or, six équipages pour l’ ASAC Bourgogne

© Daniel VANDEN BERGHE

Ce fut un week-end chargé en sport automobile dans notre département. En parallèle de l’Historic Tour au circuit de Dijon-Prenois, se déroulait le dix-huitième Rallye National de Côte d’Or sur les routes escarpées et sinueuses de la région. Plus d’une centaine d’équipages de véhicules historiques et modernes étaient présents pour cette manifestation répartie sur deux jours de courses et pas moins de douze spéciales et un total de 443,74 km à parcourir. Trois spéciales au programme par demi-journée, La Bussière sur Ouche, Grénant les Sombernon et Gergueil Poisot. Bien entendu nous avons pu retrouver de nombreux équipages locaux pour cette épreuve, dont pas moins de six équipages de l’ ASAC Bourgogne, cinq en moderne et un en VHC.

_

Un samedi compliqué pour les équipages, car au vu du temps capricieux, de la pluie et même de la neige dans les hauteurs de la côte, le duo Thomas BATTEAU et Guillaume VERVANDIER a bord de leur Citroën Saxo VTS N° 67, sortait violement dans un virage sans gravité pour l’équipage, mais avec une voiture très abîmée, ce qui leur valut l’abandon.

_

Autre sortie de route pour Hervé AUBRY et Brigitte RONAT, avec leur Honda Civic N° 36, bien moins grave ; suite à une glissade qui les envoyas dans un fossé, le public leur à été de grande aide afin de remettre la voiture sur la route, mais ce qui infligeait une perte de cinq minutes dans l’aventure, et probablement la perte de plus de vingt-cinq places au classement général. Le duo se classera quarante troisième au général et onzième en catégorie FA7.

Le dimanche avec une météo plus clémente, ce fut également compliqué pour les licenciés de l’ ASAC Bourgogne, cette fois pour l’équipage Pascal CLAIRE et Corinne PLEUX, car en milieu de journée, ils ont été contraint à l’abandon également, suite à la surchauffe du moteur de leur Peugeot 306 Maxi, avec un joint de culasse à l’agonie. Plus de chance pour l’équipage N° 48 de Thierry BATTEAU et de Christophe MUGNERET sur leur Citroën Saxo VTS, que nous avons rencontrés ce dimanche midi au regroupement, ils étaient très content de leur week-end. Ils se placent à la septième place au général des modernes  et sur le podium en seconde place de la catégorie F2.

Quant à l’équipage Benjamin MOSSON et Cindy GOUNOT sur leur Peugeot 208, Ben qui se plaignait quelque peu de son train arrière qui se dérobait, a été régulier tout au long du week-end. Ils se placent quatrième du général et en quatrième groupe R, non loin des meilleures Citroën DS3 de Antonin MOUGIN, premier et des Skoda Fabia de Philippe BAFFOUN second et Thierry COLNAY troisième.

.

Et bien sur, nous n’oublierons pas les équipages de la catégorie VHC (véhicules Historiques de Compétition), où nous retrouvons le duo Jean-Louis HUMBERT et Marc BRODUT a bord de leur Renault ALPINE GTA
N°204, ils finissent sur le podium avec une seconde place au général et également second de la catégorie au bout de ces deux jours de compétition.

.

Quelques infos recueillies auprès de Jean-Louis HUMBERT

J-LH : “Je suis content de rouler en Alpine et en VHC il n’y en as plus guère, et encore moins une GTA, Très rare en rallye. Je crois que je suis le seul passeport en France VHC GTA… C’est un honneur pour l’ASAC Bourgogne. Une voiture pas adapté pour le rallye, et dans son jus, 170cv et plus d’une tonne, pas d’hydraulique et frein à l ancienne. Tu vois la bagarre sur les petites routes et au freinage. Mais c’est le sport. Normalement nous allons nous inscrire aux Vins de Mâcon. Même pas peur…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.