16 février 2020

L’aventure finit en 1/4 pour les gazelles

Premières de leur groupe en saison régulière de fédérale 1 féminine de rugby féminin, les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne avaient fort à faire ce dimanche en affrontant Montpellier en 1/4 de finale du côté de Guilherand Granges à côté de Valence. Les Dijonnaises se sont malheureusement inclinées 36-10. La saison à XV terminée, les filles du président Foulont vont maintenant se consacrer au 7.

le vent a quelque peu perturbé la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Retrouvons comme de coutume , le récit de la rencontre par notre oeil chez les gazelles, l’ailière Manon Schouller.

C’était annoncé, on savait qu’on allait avoir une grosse partie à livrer ce dimanche. Et cette belle affiche contre Montpellier a tenu toutes ses promesses ! La grosse ombre au tableau qui nous a vraiment posé souci était la météo : pas de pluie mais des rafales de vent de plus de 100km/h. On a choisi de démarrer la partie face au vent pendant 40 minutes, 40 longues minutes… ce vent nous a posé énormément de problèmes, et les montpelliéraines en ont profité pour marquer très rapidement, dès les 5 premieres minutes. On a fait une entame un peu timide, on a dÜ très rapidement défendre avec acharnement mais en face c’était très très solide. Elles étaient toutes taillées comme des armoires à glaces !! Peut être que ça a impressionné certaines d’entre nous, je ne sais pas trop… toujours est il qu’elles nous ont fait souffrir, avec le vent. Elles ont mis la main sur le ballon et ont avorté toutes nos tentatives de jeu. Après 20 min de jeu il y avait déjà 17-0 pour Montpellier.

Les gazelles ont inscrit deux essais durant ce quart de finale
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

C’était difficile, ce vent incessant nous a épuisé rapidement, mais on a réussi à reprendre du poil de la bête et notre demi de mêlée finit par conclure un beau mouvement collectif basé sur du jeu au ras et des passes après contact pour enfin marquer (17-5). Les montpelliéraines remarqueront encore un essai avant la mi temps et mener ainsi 24-5 à la pause. Elles ont été très bonnes dans l’utilisation du terrain avec un peu de jeu au pied long pour profiter du vent et continuer a nous fatiguer. Elles ont utilisé un jeu propre avec de la vitesse, nous ont énormément embêté dans les rucks où elles étaient hyper agressives et rapides.

La saison est maintenant terminée en ce qui concerne le xv pour les Dijonnaises
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La deuxième mi temps aurait dû s’annoncer meilleure pour nous avec le vent comme allier, mais on n’a pas su concrétiser des actions pourtant pleines d’envie… plusieurs fois alors qu’on arrivait à pénétrer dans leurs 22m puis même dans leurs 5m, on veut jouer nos ballons trop rapidement, on manque de contrôle et de finition et on gâche de belles munitions. Montpellier remarquera d’ailleurs un essai en premier, suivi par Manon Leduc qui finira par percer la ligne défensive des bleus et blancs, à la conclusion d’un mouvement de solidarité (29-10 à la 70´). Les Montpelliéraines profitent jusqu’au bout de leur supériorité technique et physique et plantent un dernier essai dans les 5 dernières minutes, le match se termine sur le score de 36 à 10 pour cette équipe réserve de Top 16.

Les Gazelles ont réussi une très belle saison
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On n’a pas à rougir de notre prestation, on s’est frotté à une très grosse équipe qui n’est autre que l’équipe 2 des championnes de France en titre. On est un groupe encore jeune et un peu tendre, on a encore du chemin à parcourir pour venir bousculer ce genre d’équipe. Mais je pense que ce match même si il laisse beaucoup de pleurs et de déceptions, sera un match qui nous fera grandir. On doit s’endurcir et gagner en mental, on doit encore grandir collectivement. Peut être qu’avec une autre météo on aurait réussi à fournir un autre combat, c’est même très probable! Mais c’est le jeu, on a eu un très très beau parcours. A là mi saison, peu de monde aurait parié sur nous, personne ne nous voyait finir 1ères de poule et aller chercher un quart de finale. Pourtant on l’a fait grâce à ce superbe groupe, on a su se souder et se remettre en question pour retrouver l’envie d’aller le plus loin possible !! On peut être fières de nous, on a vécu une super saison ! Et elle n’est pas finie, maintenant place au 7 !

Place au 7 et aussi à la deuxième édition de rugbyvino

243 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.