22 août 2019

Un résultat en demi teinte pour le DRT

Ce fut encore un nouveau week-end de travail intense sur le circuit de Ledenon près de Nîmes pour tout le team Dijonnais du Dijon Racing Team de Thomas COMPAROT et Fabrice BOUCHET. Encore en pleine découverte de cette nouvelle voiture, il reste beaucoup de paramètres à comprendre et à acquérir sur cette nouvelle Peugeot 308 Cup. Une épreuve pour le team qui s’acharne à corriger les règlages qui engendrent survirages et dégradation prématuré des pneus. Thomas COMPAROT nous commente ce week-end fatiguant pour toute l’équipe, où tout leur a semblé être compliqué.

.

Samedi matin

8h30, première séance d’essais sous un beau soleil, c’est moi qui commence, malheureusement, la séance sera interrompue par un drapeau rouge à cause d’une fuite de liquide sur une grande partie de la piste. Je n’ai donc pas pu prendre mes marques ! 

.

C’est une nouvelle séance d’essai qui attend le Team dijonnais © Yannick GAIDON

Seconde séance d’essais en fin de matinée, c’est au tour de Fabrice de prendre le volant, la voiture semble être piégeuse et très survireuse. Nous décidons de contrôler les réglages des trains. Notre train arrière est déréglé (sûrement dû au petit choc à Val de Vienne). Nous essayons d’améliorer cela pour les qualifs dans quelques heures

Samedi après-midi

Epreuve de qualifications, je commence mais je n’arrive pas à prendre du rythme et ne prends pas confiance (ma séance d’essais étant interrompue très rapidement) . Fabrice prend à son tour le volant et réalise notre meilleur temps. Nous partirons alors 17ème sur 18 des T3 (308 Cup) et 29ème sur 41 au général. Nous décidons de passer une grande partie de la soirée dans l’apprentissage des réglages châssis de notre Lionne !

.

La soirée du samedi sera réservée à régler la 3088 Cup © DRT

Dimanche 13h45, course de 4H

Le soleil et le vent violent (16°C) sont bien là aujourd’hui ! Je prends le départ, ça bataille au triple gauche, je suis à l’extérieur et garde ma position, je gagne quelques places grâce aux petites erreurs des autres concurrents. Dès le second tour, la piste se fluidifie. Mes chronos diminuent… Après quelques tours, je reviens doucement sur quelques concurrents. Le comportement de la voiture est correct mais pas optimisé.

.

La course de 4 Heures partira sous des vents violents de plus 100 kM/H © DRT

A 14h35, je rentre au stand pour le 1er relais. Nous repartons en 14ème position des T3 et 23ème au généralavec un relais légèrement trop long (2min40 pour 2min30). Fabrice est au volant, la course suit son cours, les 1er Full Yellow interviennent qui nous limite la vitesse à 60 km/h pendant l’évacuation des véhicules en difficultés. Il gagne 5 places au général, au second relais (2min36 pour 2min30), à 15h30, nous sommes 11ème des T3 et 18ème au général. Je reprends le volant pour 35min de course. Les pneus avants montrent déjà des signes de faiblesse (nos réglages demandent bien une optimisation). Nous continuons notre course compliquée…

A 3h de course, nous sommes 12ème des T3 et 20ème au général.
A 45min de la fin de course, je me fais pénaliser d’un Stop and Go pour avoir doublé sous drapeau jaune que je n’ai pas vu. 1min de perdu !
Fabrice partira pour notre dernier relais, la fatigue, la voiture, tout semble compliqué !!!

.

Un résultat en demi teinte pour le Dijon Racing Team à Ledenon © Stéphane POULARD

Nous finirons 13ème/18 des T3 et 20ème/41 au général.
Un résultat moyen qui nous démontre qu’il reste du travail pour se rapprocher des meilleurs !

Rendez-vous à Charade dans 3 semaines !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.