18 septembre 2019

Jeep Elite (J33): Terminer le travail, écrire l’histoire

© Hervé OBRECHT/NikoPhot

La victoire à Boulazac lors de la précédente journée a permis à la JDA d’empocher un 5ème succès d’affilé et de s’accrocher plus que jamais à la 4ème place. La 4ème place? C’est ni plus ni moins que l’enjeu de la rencontre face au Mans, ce mardi soir au Palais des Sports. Ce serait tout simplement une première dans l’histoire de la JDA et un sacré avantage pour les play-off.

Une victoire et la quatrième place serait acquise. Mais la rencontre promet d’être très chaude

A la faveur des ses 5 derniers succès, la JDA, tranquillement mais surement est revenue puis a dépassé Pau Orthez en lui chipant la 4ème place. Avec deux succès d’avance sur Pau, les Dijonnais sont idéalement placés. Placés mais pas assurés. Avec un point average négatif sur les Béarnais, ils peuvent encore les voir revenir. Tout comme…Le Mans. Si les Sarthois comptent deux victoires de retard sur la JDA, ils l’ont emporté à l’aller et pourraient venir semer le trouble jusqu’au bout en s’imposant au Palais des Sports. Ils peuvent notamment s’appuyer sur la victoire facile à Antarès où ils avaient mis une gifle à Dijon (81-57) et où seul Holston avait existé (seul joueur au-dessus des 10 points). Le Mans reste, tout comme Dijon, sur une série de 5 victoires d’affilée dont 3 à l’extérieur. Avec notamment comme arme offensive l’ancien Dijonnais Valentin Bigote, le Champion de France en titre viendra avec pas mal d’arguments. Mais, voilà, la JDA, qui n’a jamais été aussi proche de terminer 4ème et qui est dans une très grande forme également, sera forcément déterminée à plier l’affaire dès mardi soir. La force collective actuelle des hommes de Legname associée aux éclats individuels des Holston, Julien ou Pearson peuvent faire très mal. Oui, Le Mans a enregistré des grosses perfs comme lors de la dernière journée contre Pau (victoire 94-74), mais ne montre pas la même dynamique que la saison passé. Sa 7ème place actuelle semble plutôt logique pour un groupe qui ne s’est jamais imposé à l’extérieur contre une équipe du Top 8. Mais dans le sport en général et dans ce championnat un peu dingue en particulier, rien n’est jamais joué d’avance. La JDA le sait et devra encore sortir un très gros match pour l’emporter.

Les clés du match pour la JDA

Contrôler les gros shooters du Mans: Bigote, Tarpey, Clark notamment qui peuvent prendre feu à tout moment.

La défense et faire mal avec son jeu de transition efficace qui peut prendre à revers Le Mans. Des Manceaux dans le dur physiquement après leur finale de Coupe de France (perdue) de ce samedi?

Le secteur intérieur et les rebonds. Le retour d’un grand Ware sera déterminant, lui qui a eu moins d’influence lors des deux dernières sorties.

Le banc: Kinsey, Emegano, Loum, Chassang, en sortie de banc ont très largement aidé aux bons résultats de la JDA ces derniers temps. Ils auront encore un rôle clé face au Mans.

Une victoire, un succès, une énième explosion de joie, un nouveau banc bourguignon en fin de match et la JDA validerait définitivement sa 4ème place. Sans se mettre une trop grande pression, il faudra sortir un match plein et éviter d’échouer “à 2 mètre du bol de Sangria”. Cette 4ème place qui donne l’avantage du terrain en play-off pourrait ouvrir une nouvelle page de l’histoire du club en phase finale, face probablement à Pau vainqueur ce dimanche de Limoges. Cela permettrait aussi de gérer tranquillement la dernière journée dans l’optique des matchs couperets. En gardant son envie et son jeu actuels, la JDA a clairement les moyens de ses ambitions.

Entre-deux ce mardi 20h au Palais des Sports!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.