16 septembre 2019

Interclubs d’Athlé : fortunes diverses pour les clubs côte d’oriens.

Dimanche dernier, c’était le deuxième tour des interclubs d’athlétisme, véritable championnat de France des clubs. 4 clubs locaux matchaient au niveau national, les autres au niveau régional. Après le premier tour les objectifs des clubs de côte d’Or étaient divers. Bilan final avec le concours des principaux intéressés.

Alexis Miellet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon Université Club avec le concours d’Yves Gatti

Équipe première : un scénario digne des interclubs avec le maintien en N1A au bout

Nous vivons un début de compétition catastrophique avec un zéro à la perche et un claquage au saut en longueur féminin, la descente en N1B se profilait. Il y a alors eu une réaction exceptionnelle de toute l’équipe avec un niveau de performances qui assurait le maintien au bout du bout

Exceptionnel Alexis MIELLET qui tout seul allait chercher un 1.47.47 marquant 1099 pts, la remontada était lancée. Fabien PALCAU avec un 8.09.27 marquait à son tour plus de 1000 pts . Christen BIYENGUI ne manquait pas l’occasion de franchir 2,10 en hauteur engrangeant également plus de 1000 pts pour l’équipe.

Mélanie Lustremant
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Yanis AMMOUR, Lucas PEIFFERT, Sacha CULTRU, Loic NTOUATOLO, Mélanie LUSTREMANT et Alban VULLIEZ flirtaient avec les 1000 pts. L’équipe semblait imbattable. Pour terminer, les relais ont permis de maintenir l’équipe à la 6 ème place synonyme de maintien devant le Grand Angoulême et l’ECO Orléans. Un record de Bourgogne Franche Comté pour le 4×400 en 3.13.76, deux 4×100 proches des 1000 pts closaient cette journée riche en émotion. Le total de 57300 avec le zéro à la perche nous situe un peu en dessous de l’an dernier ou le club avait réalisé 59000 pts.

Pierre Castella ici lors de la saison de cross 2018 © Emmanuel Segard

Équipe réserve : Une relégation en N2B liée à l’incapacité de présenter deux athlètes dans dans toutes les épreuves

Il faut se rendre compte qu’avec l’équipe première, c’est 148 performances qu’il faut réaliser. Notre réserve en filles principalement n’est pas suffisante. Malgré cela, l’équipe s’est comportée de manière exemplaire avec de très bonnes performances voir même quelques records. On peut signaler les 32,48 m de Pauline AUBERTIN au javelot,les 1.58.67 de Pierre Castella au 800m, les 15.62 d’Antonin HERBIN au 110m haies,les 1,90 m de Paul AMIOT en hauteur. Une belle journée d’interclubs avec la remontée en N2B pour l’année prochaine.

Athlétic club de Chenôve avec le concours d’Amélie Clément

A l’arrivée à Chalon-sur-Saône, au matin de ce deuxième tour des interclubs, le maintien en N2A était dans toutes les têtes. Devant la concurrence et avec une équipe rajeunie et pas tout à fait complète, l’Athletic Club de Chenôve avait conscience que ce serait difficile, mais ensemble, portés par les mots de notre Président, nous sommes allés chercher des points supplémentaires dans chacune des épreuves. C’est avec une immense fierté que l’ACC conserve sa place au sein de la N2A, terminant ce dimanche à la 4e place avec un total de 41 365 points !

© ACC

Nous tenons tout d’abord à remercier nos juges pour leur engagement et pour les points qu’ils nous ont apportés, nos dirigeants, qui conduisent les vert et blanc vers le meilleur et nos entraîneurs, qui nous entourent, nous stimulent et nous permettent d’atteindre des performances de taille. Nous remercions également les athlètes expérimentés qui, tous les ans, répondent présents et entourent les plus jeunes de leurs conseils. C’est le cas de Michel Hautin, notre marcheur infatigable, mais aussi Waël Hafdhaoui, notre solide sprinteur, Romain Lelièvre qui assure toujours sur le steeple et au javelot, Stéphane Crepey, perchiste invétéré et Loïc Le Coz, notre couteau suisse.

Audrey Giboulot © Hervé OBRECHT archives

Cette année, nombreux sont ceux qui ont tenté une épreuve dont ils n’étaient pas spécialistes, s’entraînant dur quelques semaines avant les interclubs pour donner le meilleur d’eux-mêmes. C’est notamment le cas d’Alexandre Pacot sur le 5 000 m marche et le marteau, de Jérémy Caisez sur le 110 m haies. Les quatre hurdlers du 400 mètres haies ne sont pas en reste (Anaïs Berland, Astrid Brasselet, Yaël Collin et Jérémy Godefroy), ni Corentin Lacenaire (hauteur et javelot). Mais je crois que c’est à Léo Perrot que nous pouvons décerner la palme de la pluridisciplinarité, puisque s’entraînant en demi-fond, il a réalisé, avec succès, un superbe triplé : hauteur, 200 m et 4×100 !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 5-2-ATHLETISME-AC-CHENOVE-EMMA-QUIGNARD-2-640x360.jpg.
Emma Quignard © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Nous soulignerons les performances remarquables (dépassant les 750 points de la table hongroise) d’Audrey Giboulot sur 200 m (qui avec un temps de 26’’46 nous offre 812 points, le plus haut score individuel), de Caroline Vandeschrick sur 1 500 m (avec 5’02’’10, elle pulvérise son record par la même occasion), d’Emma Quignard à la fois au 100 m (13’’15 malgré un départ flou) et au triple saut (10 m 44), un de nos piliers du club, tout comme Astrid Brasselet qui, en franchissant la barre de 1 m 55 offre à l’ACC 782 points. Quant au relais féminin du 4×100 m, il est une nouvelle fois au rendez-vous avec Amélie Aubert, Clémence Renaux, Juliette Brunet et Audrey Giboulot et un beau 52’’68. Chez les garçons, les performeurs sont Pierre Monvaillier au 800 m (impressionnant en 1’59’’28, RP), Axel Grégoire sur le 200 m (23’’11) et Armand Lucand sur 3 000 (8’’51’01, après une solide course en solitaire, à l’avant-garde).

Caroline Vandeschrick et Léa Berland ici lors de la saison de cross 2019 © AC Chenôve

Cette journée a aussi été marquée par de nombreux records personnels, scotchant un peu plus les sourires sur chaque visage. Ce fut le cas, chez les filles, de Marie Marlien et Lou Doire sur 800 m, de Caroline Sabri sur 400 m, de Valérie Gabriel à la marche, d’Aline Heintz au marteau, de Vanille Taillandier au disque, de Marine Mansano sur 1 500 m et de Léa Berland sur 3 000 m (record réalisé après une superbe course en duo avec Marion, sa coéquipière de trail préférée). Chez les garçons, ce sont Hamza Aboussaber sur 800 m, Jeremie Dodeman sur 1 500 m, Lucas Baverel sur 3 000 m, Othman Ibral sur le 3 000 m steeple et Léo Perrot à la hauteur qui établissent de nouveaux records.

Romain Lelièvre © Hervé OBRECHT

Nous nous engageons, tous ensemble, à préserver ce formidable enthousiasme pour attaquer du bon pied et du bon bras la saison estivale qui s’annonce, que ce soit sur piste, sur route ou sur les chemins.

ASPTT Dijon avec le concours de Maxence Michelin

Ce dimanche 19 Mai s’est déroulé à Chalon sur Saône le deuxième tour des interclubs 2019 de la division N2A. 6 clubs étaient en compétition. Chalon, Macon, Le Creusot, Chenove, le DUC 2 et nous. Objectifs de la journée pour notre club éviter la dernière place synonyme de descente automatique et si avant dernier faire plus de points que le second de la division inférieure pour être maintenu. Une situation rendue encore plus compliquée suite à un premier tour décevant. En effet nous sommes le seul club à avoir démarré la journée sans bonus donc avec des points de retard par rapport aux autres structures. Petit poucet du niveau de ce championnat nous sommes passés tout proche de réussir l’exploit de nous maintenir. Malheureusement nous terminons 5éme avec 1000 pts de moins environ que le second de la division inférieure. Une situation qui nous envoie (sous réserve de validation des instances) en division N2B en 2020. 

© ASPTT Dijon

Malgré tout l’état d’esprit est positif car nous n’avons rien à nous reprocher sur ce second tour. Même si le relais 4*100m était allé au bout nous n’aurions pas pu refaire notre retard complètement sur le club de Lons, qui a été tout simplement meilleur que nous. Nous savions que nous allions devoir trainer un handicap suite au premier tour mais le groupe a su très bien réagir après cette contre-performance. Pour preuve nous réalisons plus de 3000pts de plus qu’au premier tour. 57 performances sur 74 ont été améliorés et 28 records personnels battus. Je ne peux être que satisfait de la réaction du groupe et de la combativité de chacun. Un groupe jeune et de grandes qualités qui saura j’en suis persuader rectifier le tir la saison prochaine pour que nous puissions retrouver notre place à l’échelon supérieur. Il faut signaler qu’il s’agit là de notre 3ème meilleure totale de points depuis la reprise de notre indépendance en 2012 donc ça ne peut pas être négatif. 

Aurélie Maccabey © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Du côté des performances nous pouvons saluer les 13 cotations du club à plus de 700pts :

–          Aurélie MACABEY : 14.54.47 sur 3000m marche = 840pts

–          Aurélien VAUDOIS : 1.58.89 sur 800m = 788pts

–          Thomas RHIM : 6.30 en longueur = 773pts

–          Matthias ROUX : 6m25 en longueur = 763pts

–          Grégoire CHEVALIER : 2.00.06 sur 800m = 759pts 

–          Berengère PRORIOL : 1m50 en hauteur = 735pts

–          Jean Samuel ADIYAN : 52.25 sur 400m = 730pts

–          Léa PROU : 10m07 au triple saut = 722pts

–          Le relais 4*400m Hommes : 3.34.16 = 721pts

–          Juliette DEMANGEOT : 5.08.48 sur 1500m = 718pts

–          Pierre Louis MORET : 23.64 sur 200m = 714pts 

–          Le relais 4*400m Femmes : 4.26.83 = 709pts

–          Antoine COMPAROT : 10.16.14 sur 3000steeples = 703pts

Aurélien VAUDOIS © ASPTT-Dijon.archives

      Pour finir je tiens tout particulièrement à remercier l’ensemble de mon staff d’entraîneurs, Aurélie MACABEY, Stéphane DEIT, Alexandre THENOZ, Gérard VIGNOT et Adrien AUROUSSEAU pour leur précieuse contribution au quotidien ainsi qu’Estelle LABBE, en charge des officiels, et l’ensemble des jurys qu’elle aura sollicité pour se former et officier sur ces deux journées. Sans eux rien ne serait possible ! 

© ATHLE 21

Athlé 21 avec le concours de Jean-Maurice Ponnelle

A Vesoul, dans une poule de N2B particulièrement relevée cette année, ATHLE 21 ne se classe que 6ème mais pulvérise les 32 941 points du 1er tour. Les athlètes sur motivés améliorent quasiment tous leurs performances de Dijon et totalisent cette fois 35 127 points. Ce total dépasse les prévisions du club et sa comparaison avec les 30 526 points du meilleur club de R1 assure à ATHLE 21 son maintien en N2B.

Audrey Michot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Pendant ce temps, en Lituanie, Camille Moutard était médaillée d’argent par équipes à la Coupe d’Europe de marche. Individuellement, elle s’est classée 8ème en 49’09’’ et a battu le record de Bourgogne-Franche-Comté qu’elle détenait déjà avec 49’14’’. 

Camille Moutard © Athlé 21

USCVL (Venarey les Laumes) avec le concours de Philippe Séreijinho

Sur le papier, le club se présentait un peu diminué par rapport au 1er tour, nous obligeant même à déclarer forfait pour l’équipe 2 (équipe qui était composé au 1er tour uniquement de minimes). afin de compléter l’équipe 1.

© USCVL

L’objectif était clair pour nous tous, réaliser la même performance de 20000 points obtenue il y a 15 jours. C’est une équipe revancharde et pleine de ressources qui s’est présentée de nouveau à Saint Florentin. A notre surprise, nous pensions être à la lutte avec nos voisins Chatillonnais mais au final nous terminons à moins de 1000 points de Tournus( 3ème) et de l’AO Nivernaise (4ème), au total nous réalisons 23122 points avec une équipe composée de 2 séniors uniquement et le reste de l’effectif de jeunes cadets et juniors ainsi que de minimes.

Manon Gentil © USCVL

Les principaux résultats : 3 jeunes ont remporté leur épreuve, Marine CHEMET(junior) sur 400m en 65’75(RP), Axel GRAILLET(junior) sur 100m en 11”46 et Charlotte TREUCHOT(cadette) qui réalise la meilleur performance de l’USCVL Athlé sur 3000 m en 10’42, un chrono et une course prometteurs pour la suite de la saison. On peut citer aussi les bons résultats des cadettes Chloé LUZIEUX 13″57(RP) sur 100 m et de Manon GENTIL à la longueur qui pulvérise son record de 40 cm avec un saut à 4 m 16. Chez les garçons, le junior Michel RENAUD réalise 2’05 pour son 1er 800 m, le cadet Lucien GAILLARD pour sa 1ère expérience au triple saut réalise un joli 11 m 39. Mais le moment que nous attendions tous était les relais en particulier les 4 x 400m avec un petit brin de revanche suite au déclassement des équipes hommes et femmes au 1er tour : l’équipe masculine composé d’Axel GRAILLET, Michel RENAUD, Quentin GAILLARD et Gabin GARROT, termine 3ème en avec un nouveau record de club.

4 X 400 m © ECRAC

L’ensemble de l’équipe est revenue avec un mental gonflé à bloc et une très grande motivation de se retrouver tous ensemble pour les prochains interclubs en 2020 afin de  partager d’aussi bons moments que lors de cette première expérience en Régional 2.

ECRAC (Chatillon sur Seine) avec le concours de Michel Guillet

L’ECRAC… En famille

L’athlétisme est un sport individuel ! Oui mai…Mai du muguet mais surtout des interclubs. Et ça fleure bon les valeurs positives le joli mois de mai. Valeurs de camaraderie, de partage et de solidarité. « – Oui mais chacun y interprète  sa propre partition, non ? ».  Oui mais…Ces deux journées,  c’est pour l’équipe et en équipe…et ceci que l’on appartienne à un grand ou à un petit club.

© ECRAC

Alors, les anciens et les petits jeunots (parfois versés pour la première fois dans ce rassemblement magique) peuvent partager leurs émotions avec toute la famille du club. A Saint Florentin, dimanche dernier, ils avaient le même objectif, un même but à poursuivre, à  vivre en se démultipliant pour les copains.

C’est sans doute ce qui a poussé Camille Philips à améliorer son total points du premier tour de 142 pts en propulsant son record à 72”11 sur 400m. Et pour montrer l’exemple, la présidente, Edwige Guegan explose son record du 3000m marche en 19’02”9 inscrivant 137 pts de mieux que le 5 mai dernier. C’est EXTRA !

Et s’il faut ressortir un exploit, il conviendra de mettre en avant la « perf » du minime Raphaël Werling, toujours installé à la 5ème place nationale chez les lanceurs de marteau minimes première année grâce à un jet réussi à 37m58, nouveau record du club de cette catégorie d’âge.

Edwige Guégan et Véronique Ménétrier actuelle et ex président de l’ECRAC

Ils ont joué ensemble, gagné (ou perdu on ne sait plus) ensemble, échangé tout au long de la fête…  Ils ont associé les genres masculins, féminins chez les juges, dirigeants, athlètes, entraîneurs. Ils se sont démenés, encouragés, entraidés. Ils ont souffert avec celui qui souffrait et ils ont souri à celles qui leur souriaient de l’autre côté de sa piste…satisfaite de son 1500m couru en 5’32”87 soit 83 pts de plus qu’il y a 15 jours pour Amélie Girard. Ou toute heureuse de son nouveau record perso sur 80m haies pour Juliette Nicolas (17”67 et + 90pts). Sans oublier Elsa Rognon (33”71 et + 71 pts).

Oui, l’esprit interclubs est bien arrivé jusqu’au club de Châtillon sur Seine. Et tant pis si quelques absents ont manqué à l’appel. Car rien au monde, pas même la météo, n’aurait pu empêcher la famille de l’ECRAC de vivre un second tour aussi riche d’émotions.

Vous avez dit émotions ? Jugez plutôt… Dylan Prévôt (200m et + 124pts !), Candice Guegan (200m  + 55pts), Alix Rémy (Triple + 63pts), Yxiana Saunier (Triple + 47pts), Théo Bunel (400m + 58pts), Alexis Rémond (800m + 24pts), Séverine ( Javelot + 17pts) et Tanguy Raillard (Disque + 62pts). Tout le monde à la planche…

On en oublierait presque la belle réussite de Solène Fournet sur 3000m et ses 11’48”01 (614 pts svp!) suivie de près par Sophie Pescheux en 12’27”59.

Passage de témoin entre Solène Fournet et Amélie Girard © ECRAC

Reste à se féliciter de la bonne conduite des relais en fin de programme, avec, en points d’orgue, les nouveaux records du club du 4x100m masculins (50”80 pour Romain Ménétrier, Théo Bunel, Dylan Prévôt et Tanguy Raillard) et surtout celui du 4×400 féminin en 5’01”06 suite aux passages sur le tour de piste de Camille Philips, Solène Fournet, Amélie Girard et Anne Finet.

Association Beaune Athlétisme avec le concours de Cyril Locatelli

Ce 2ème tour a été fructueux en performances. Chez les féminines on retient la performance de Fantine Gonon qui fait 3.29 sur le 1000 m avec très peu d’entrainement suite a une blessure. Lina Monnet sur 100 m abaisse son chrono pour le porter a 14.06 sur le 100 m. Chez les masculins Maxime Miguel fait un excellent 23.08 sur le 200 m. Sur le 1000 m Achille Sumerly bat son record en 2’50. le travail effectué commence a payer. Florian Poulachon améliore son chrono en 3’14. On retiendra la belle performance de Paul Belle sur le 3000 m . Il est l’auteur d’un beau 10′.06 pour sa 2e course sur piste.

© ABA

Le club réalise un total de 8571 pts. A l’avenir on va mobiliser plus d’athlètes afin de se présenter au niveau R2. Si possible des l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.