7 décembre 2019

Young arrive à la JDA pour remplacer Pearson

Après l’annonce surprise du départ de Pearson pour Boulazac, la JDA se devait de trouver un nouveau poste 4: c’est désormais chose faite avec l’arrivée de Michael Young en provenance de Cholet, comme l’a annoncé le club ce mardi 23 juillet sur son site internet.

Un bon scoreur, qui va apporter de la taille, de la densité aux rebonds par rapport à Pearson mais qui va devoir apprendre à mieux défendre

Dans une équipe à la dérive une bonne partie de la saison et promise pendant très longtemps à la descente en PRO B, Young a très largement fait le job. Celui qui figurait très souvent dans le 5 majeur pour sa première expérience en Europe, s’est révélé comme un très bon scoreur: avec plus de 14 points de moyenne en Jeep Elite, il a fait mieux que Pearson (13 de moyenne). Il s’est aussi distingué avec 4,6 rebonds pris en moyenne par match contre 3,1 à l’ancien dijonnais. La différence de taille, 8cm en faveur de Young pouvant expliquer cela. Du haut de ses 2,06m (contre 1,98m à Pearson), il va enfin apporter une dimension athlétique qui a souvent fait défaut à la Jeanne. S’il s’est montré moins adroit que Pearson (48% contre 50%), il demeure une valeur sûre dans ce domaine. Son pêcher mignon: sa capacité à défendre comme le soulignait poliment Laurent Legname sur le site du club en réaction l’arrivée du joueur. Nul doute qu’il n’aura pas le choix que de s’améliorer de ce côté du terrain et de se fondre dans la philosophie de jeu du coach dijonnais. Un coach, qui fidèle à ses convictions s’attache les services d’un joueur avec un minimum d’expériences et qui doit apporter les garanties que l’on est en droit d’espérer. Il devra également montrer davantage de régularité. A l’image de Pearson il a connu de gros trous d’airs: capable de scorer 30 points pour 27 d’évaluation face au Portel mais aussi de terminer avec un -2 à Levallois.

Les qualités globales d’un joueur qui connait déjà le championnat de France devraient en faire un atout pour le groupe de Legname. En somme, une bonne pioche. Le staff ne souhaitant s’attacher les services que de 9 joueurs pros, il ne reste plus qu’à trouver un remplaçant à Gavin Ware dont la prolongation semble plus que jamais compromise.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.