7 décembre 2019

Un seul Ware vous manque…

16-11-2018, palais des sports jean-michel geoffroy de dijon, 10ème journée de jeep élite de basketball, jda dijon - basket club maritime gravelines dunkerque grand littoral, dépit de gavin ware après sa disqualification

Ce jeudi 25/07, la JDA Dijon annonçait le départ de Gavin Ware. Malgré une proposition de prolongation du club et la perspective d’une nouvelle épopée en BCL, l’intérieur dijonnais a décidé de partir pour le Japon. Si la destination exotique est discutable sur le plan sportif (l’attrait financier ayant été plus fort sur ce coup là), le vide laissé par Gavin Ware est autant important que certain.

La JDA perd son joueur le plus adroit, son assurance tout risque  

En une saison à la JDA, l’américain aura largement conquis le public dijonnais. Fiable, sûr de sa force, déterminé et très adroit, il aura régalé le Palais de sa classe. En perdant l’un de ses meilleurs joueurs, la JDA voit partir non seulement celui qui était le plus adroit de l’équipe en championnat, devant Holston ou Julien (près de 58% de réussite) mais aussi et surtout le 11ème meilleur du championnat au % aux tirs. Au physique imposant, Ware s’est également imposé comme le meilleur rebondeur de l’équipe avec près de 5 rebonds captés par match en moyenne. Tout cela lui a permis de finir avec la deuxième meilleure évaluation de l’équipe…derrière Holston. Plutôt régulier, il a terminé 18 matchs avec 15 d’évaluation ou plus. Véritable phénomène, sa capacité à marquer à mi-distance avec une justesse assez déconcertante aura marqué sa saison. Véritable boussole de l’équipe, son état de forme influait très souvent sur le résultant final de l’équipe.

Oui, le départ de Gavin Ware est un coup dur. Nul doute que retrouver un joueur de son talent sera très compliqué. Mais il faudra néanmoins y parvenir pour un poste clé, souvent caviardisé par Holston et Julien. La reprise de l’entraînement n’est que dans 2 semaines. Suffisant pour trouver le remplaçant idéal, sachant que le staff a dû anticiper depuis un moment ce triste dénouement.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.