17 septembre 2019

Le DMH s’impose face à Valence en match de préparation

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Restant sur trois défaites, certes face à des pointures (St Raphael, Nîmes et Sélestat), le Dijon Métropole Handball a renoué ce soir avec la victoire en s’imposant au gymnase Epirey face au Valence Handball sur le score de 27-20

Pierrick Naudin et ses coéquipiers ont dominé la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Jamais inquiété

Face à un adversaire qui n’a appris sa qualification en Proligue pour la saison à venir, il n’y a que 15 jours, les troupes d’Ulrich Chaduteaud, n’ont jamais été inquiétées, prenant le score d’entrée et creusant l’écart tout au long de la rencontre pour le porter à + 10 à une dizaine de minutes du terme.

Virgile Carrière a été précieux sur son aile comme en contre-attaque © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Fin de rencontre insipide

Insatisfait de l’investissement de ses joueurs, lors de la confrontation face à Sélestat, notamment sur le plan défensif, le technicien dijonnais a mis l’accent sur sur ce secteur lors des dernière séances d’entraînement tout en insistant sur l’investissement nécessaire. S’il voulait se montrer positif après la rencontre, il regrettait les dix dernières minutes de ses joueurs qu’il a qualifiées de nulles, fustigeant notamment les 7 balles récupérées par l’adversaire sur “les 7 ballons qui traînent”. Néanmoins Ulrich a vu des choses intéressantes, notamment dans l’enchaînement défense montées de balle ou encore les solutions offensives trouvées dès lors que son équipe jouait tactiquement.

Ulrich Chaduteaud attend plus d’investissement de ses troupes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Encore du pain sur la planche

On le voit il reste encore du pain sur la planche pour les Dijonnais qui manque de constance et qui peinent toujours à trouver le niveau d’engagement nécessaire pour des rencontres de ce niveau. Les progrès bien que lents sont cependant là, et l’on compte sur Ulrich Chaduteaud et Samuel Pécaud pour continuer à pousser leurs joueurs à plus. Rien d’alarmant pour l’instant , il reste un petit mois pour remettre le groupe sur la voie de l’excellence, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.