17 septembre 2019

Ligue 1. DFCO – FCGB : Jamais deux sans trois.

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Vendredi soir, le Dijon Football Côté d’Or a offert un spectacle désastreux à son public, d’ailleurs particulièrement silencieux à Gaston-Gérard. Pas dans le coup, les Dijonnais se sont inclinés 2 buts à 0 face aux Girondins de Bordeaux au terme d’une partie où ils n’ont absolument rien montré. Et cette fois-ci, c’est plus inquiétant.

Une nouvelle mauvaise entame.

Positionné en tant que numéro 9, Keita n’aura rien pu faire. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pourtant équilibrée dans les premiers instants de la rencontre, le match va basculer du côté bordelais sur un corner mal négocié par les Dijonnais. Joué à la Rémoise, il va permettre aux Girondins de partir en contre. A la conclusion de celui-ci, le Sud-Coréen Hwang va en profiter pour inscrire son premier but en championnat avec Bordeaux d’une frappe dans le petit filet de Runarsson (0-1, 11′). Toujours éreintant de courir après le score dès les dix premières minutes de la rencontre, c’est pourtant ce que le DFCO va faire. Sur le terrain, c’est tout de même Bordeaux qui va faire le jeu, les Rouges vont se contenter de subir et de défendre sans parvenir à faire circuler le ballon. Baldé reprendra bien de la tête un centre d’Amalfitano, mais ce ne sera pas cadré (34′). On retrouvera les deux protagonistes dans des rôles qui seront inversés quelques minutes plus tard. Sur le côté gauche, Baldé hérite du cuir, et, faute de présence dans la surface de réparation, il centre en retrait pour Romain Amalfitano dont la frappe s’envolera dans les gradins (44′).

Une deuxième période aussi dégoûtante.

Rayan Philippe aura fait ses premiers pas en pro ! © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Comme en entame de première, le DFCO est catastrophique en entame de seconde. Deux minutes après le retour des joueurs du vestiaire, Bordeaux fait le break grâce à une belle volée de Benito (47′). Quelques temps après, Tchouaméni hérite d’une balle de la défense dijonnaise, mais sa frappe en pivot passera au-dessus de la barre de Runarsson. Le DFCO va inquiéter Bordeaux par l’intermédiaire de Ryan Philippe, lorsque la défense devra renvoyer un ballon en catastrophe devant la présence du néo-dijonnais. Ndong et Amalfitano tenteront bien quelques frappes lointaines, sans pour autant faire mouche. De notre côté, nous aurions bien voulu vous servir un débrief un peu plus conséquent de cette seconde période, mais le problème c’est qu’il n’y avait pas de matière pour. Réveil obligatoire face à Angers pour ne pas enchaîner une quatrième défaite consécutive.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.