17 septembre 2019

“Open Hand” : du jeu, de la convivialité et …..Metz qui gagne !

Avec le soutien de ses fidèles partenaires, Harmonie mutuelle, les villes de Dijon et Longvic, le club de l’ALC Longvic, l’association JDA Handball a organisé une belle 5ème édition de son tournoi international “Open Hand” qui a vu une nouvelle fois les jeunes Messines s’imposer.

RETROUVEZ 1600 PHOTOS DE “OPEN HAND 20193 ICI

De nombreux bénévoles ont contribué à la réussite du tournoi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une sacrée organisation

Accueillir 12 équipes U18 féminines, dont trois internationales (Sélection d’Alger – JS Awzellaguen (Algérie), Nuoro (Sardaigne Italie) pour un tournoi sur trois jours de compétition, c’est le pari gagné de l’association JDA Handball avec le concours de nombreux bénévoles dévoués à la réussite de l’opération et particulièrement efficaces.

Le double but de cette manifestation est bien sur une compétition sportive de niveau intéressant, mais aussi une occasion de partage, d’échanges entre les différentes délégations et organisateurs, ainsi qu’un espace de découverte des richesses du patrimoine local, notamment pour les délégations étrangères.

l’équipe de Gap pose devant la maison milière © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

12 équipes pour une coupe et les jeunes arbitres au rendez-vous

Côté matériel, tout ce petit monde (quelques 200 joueuses et accompagnants) était hébergé à l’internat du Lycée St Bénigne où étaient pris également petit déjeuner et dîner. Pour le midi la restauration était assurée au gymnase Pecqueux Rolland qui accueillait les matchs avec le site des Poussots. Un mot sur l’arbitrage, assuré par des paires de jeunes arbitres en stage pour l’occasion et bénéficiant tout au long du tournoi d’une supervision et des conseils de formateurs.

Les jeunes arbitres ont profité du tournoi pour effectuer un stage de formation © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

12 équipes sur la ligne de départ donc avec outre les sélections étrangères déjà citées, les formations de Gap, Thann, Metz, Besançon, grand Lyon, et les locales de Longvic, Entente JDA Varois et deux équipes de la ligue de Bourgogne Franche Comté. Un beau plateau.

12 équipe et près de 200 joueuses © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Metz et Nuoro dominent les poules

D’abord répartie en deux poules de brassage de 6 équipes, soit 15 rencontres par poule de 25 minutes chacune (de mardi après midi à mercredi après midi) les formations se sont donc classées de 1ère à 6 ème dans chacune des poules. A ce petit jeu on retrouvait les classements suivants après la phase de brassage : Poule 1 : Metz, Besançon, BFC 1, Longvic, Gap, Sélection d’Alger. En poule 2 : Nuoro, JDA/Varois, Grand Lyon, BFC 2, Thann et JS Awzellaguen

Dans un second temps se sont joué trois poules : une basse pour déterminer les match 11 vs 12 et 9 vs 10. Une intermédiaire pour déterminer les rencontres 7 vs 8 et 5 vs 6 et enfin une poule haute que l’on peut considérer comme demi finales avec d’un côté Metz face à JDA/Varois et de l’autre Nuoro face à Besançon. Les rencontres passant alors à 2 fois 15 minutes.

Nuoro en bleu a chuté face à un besançon solide © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Besançon fait chuter Nuoro

Alors que beaucoup attendait une finale Nuoro Metz, tant les jeunes Sardes de Nuoro avaient montré de belles choses lors de la première phase, ces dernières allaient quelque peu passer à côté de leu demi-finale. La faute en incombant surtout à une belle formation de l’ES Besançon pourtant composée de 9 joueuses seulement qui avec une belle défense et des attaques patiemment construites prenait les devants en première période et contenait le retour italien en seconde. Des italiennes talentueuses mais commettant beaucoup de fautes en défense leur valant de nombreuses exclusions et une perte de sang froid.

La marche messine était trop haute pour Dijon/Varois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA /Varois au pied du podium

Dans l’autre demi, l’entente JDA/Varois, opposée au favoris messin a offert une belle opposition. Soutenues par leur proches, les jeunes joueuses locales ont fait front avec volonté face à la puissance et à la science du handball de l’école messine, toujours assez impressionnante de “professionnalisme”. L’enthousiasme et la volonté de montrer un beau visage côté dijonnais étaient évident mais n’aura pas suffit à stopper les reines de la jupette qui rejoignaient donc sans grande surprise la finale.

Avant donc l’épilogue du tournoi entre Besançon et Metz, l’entente JDA/Varois tentait d’accrocher une place sur le podium, face aux Italiennes de Nuoro. Après une belle première période notamment sur le plan défensif, les locales viraient en tête à mi-parcours d’une courte longueurs 6-5. Piquées au vif les Sardes allaient outrageusement dominer la seconde période, face à une JDA/Varois fatiguée et spectatrice impuissante de la montée en puissance adverse. Une seconde période à sens unique qui propulsait la séduisante équipe italienne sur la troisième marche du podium (08-17)

Nuoro a corrigé Dijon/Varois en seconde période et décroché une troisième place méritée © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Metz évidemment

Dernier épisode de ce beau feuilleton, un classique si l’on peut dire avec une opposition Metz – Besançon. Des Bisontines qui tout comme Dijon/Varois un peu plus tôt, vont offrir une belle résistance aux Messines, qui auront certes mené de bout en bout cette finale mais sans jamais décrocher totalement des Francs comtoises accrocheuses qui auront montrés de belles choses sachant se montrer patientes notamment en attaque pour trouver des solutions dans l’impressionnante muraille défensive mosellane. Un courage pas suffisant cependant pour contre carrer la machine à gagner jaune et bleu qui remportait donc ce beau tournoi pour la seconde fois consécutive (15-13)

Malgré une belle résistance Besançon en rouge s’incline face à Metz en finale © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Metz conserve son trophée © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une belle réussite

Un bon cru 2019 donc pour cet Open hand avec des rencontres de bonnes qualité, des jeunes arbitres en formation à la hauteur de l’événement, des bénévoles aux petits soins pour le bon déroulement. Vu les sourires, les échanges de selfies, de photos, d’adresse mail ou de numéro de portable….la bonne humeur régnant lors des remises de récompenses effectuée par les nombreux partenaires on se dit que le pari d’Open Hand est encore gagnant cette année. Allez vivement l’édition 2020 !!

Ambiance détendue au réfectoire à St Bénigne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Classement final : Metz, Besançon, Nuoro, JDA/Varois, Grand Lyon, BFC 2, Longvic, BFC 1, Gap, Thann, JS Awzellaguen, Sélection d’Alger

Nathalie Vocoret président de l’association JDA Handball et Mr Martin directeur régional d’harmonie Mutuelle © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.