17 septembre 2019

Metz inflige le « tarif maison » à la JDA Dijon Handball

JBarbara Moretto avait qualifié le match conytr Mérignac de match "à la mort " nous y voilà © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pour le compte de la deuxième journée de la nouvelle Ligue Butagaz Energie, la JDA Dijon Handball n’a pas eu le temps de souffler. Quatre jours après une première lourde défaite face à Toulon-Saint-Cyr sur le parquet le Longvic, les Artistes avaient rendez-vous en Lorraine avec les championnes de France en titre, Metz Handball. Nous vous annoncions une partie compliquée, et cela s’est rapidement vérifié avec une deuxième défaite de rang pour les Bourguignonnes.

_

Une routine pour le Metz Handball

Ce n’était pas David contre Golliath, mais presque. Taillée pour les plus grandes compétitions européennes, le Metz Handball est une équipe qui fait peur et survole la Ligue Butagaz Energie. La JDA Dijon Handball était prévenue de ce périlleux déplacement, mais le coach, Christophe Mazel, voyait plutôt le côté positif de «l’arrivée de cette rencontre tôt dans la saison, plutôt qu’à la fin». Une rencontre de laquelle on repart souvent bredouille de Lorraine. En effet, lors de la précédente saison, les locales se sont imposées à 10 reprises en 11 matchs, s’inclinant uniquement contre leur dauphin Brest, de 3 petits buts. La saison dernière, c’est une lourde défaite 40-23 qui avait été infligée par les locales aux coéquipières de Joanna Lathoud. Plus impressionnant encore, la moyenne de buts par match inscrits par cette équipe messine en 2018-2019 qui s’élève à trente-cinq unités. Et c’est ce qu’il s’est passé ce Dimanche, avec une défaite 35-21 pour Dijon qui aura cependant montré quelques belles choses. Mais l’écart entre les deux équipes est bien trop grand et l’objectif sera tout d’abord de vaincre les concurrents directs à la huitième place tant convoitée. D’ailleurs , tous les regards sont déjà tournés vers le prochain match, où la JDA Dijon Handball recevra Fleury (samedi à 20h00 au palais des sports), l’équipe d’Alexandra Lacrabère, contre laquelle il faudra faire un résultat positif pour enfin lancer cette nouvelle saison.

Lena Leborgne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

_

Tout de même du positif pour la JDA Dijon Handball

Quatorze buts d’écart, c’est l’énorme fossé qui sépare les deux équipes à la fin de la rencontre. Cependant, entre les lignes, la lecture du match peut être différente selon les points de vue. Tout d’abord, le premier quart d’heure : Dijon a bien résisté mais s’est fait manger petit à petit par un véritable rouleau compresseur messin, comme le définissait Barbara Moretto en fin de partie. Les premières offensives des Lorraines ont pourtant souvent buté sur une Lena Le Borgne auteure d’une partie mitigée au final (32% d’arrêts). La JDA aura fait la course en tête quelques minutes avant de se faire reprendre au score (15′, 6-6). Puis les locales vont multiplier les contre-attaques et profiter de pertes de balles de leurs adversaires pour creuser l’écart et se retrouver largement en tête à la mi-temps (30′, 18-11). Le trou est déjà fait. Et ce n’est pas le début du second acte qui va rassurer les supporters dijonnais avec une prise de confiance de la gardienne locale Kapitanovic (terminant à 50%) et un 6-2 infligé en 11 minutes. La base arrière, moins en réussite que lors du premier match, n’arrivera pas à combler le retard, même si Déborah Kpodar fini à nouveau meilleure buteuse dijonnaise (4 buts contre 11 la semaine dernière). A noter le premier but d’Ekaterina Vetkova au pivot sous ses nouvelles couleurs et la réussite à 75% de Kimberley Bouchard (3/4). Christina Elm termine pour sa part à 6/19 arrêts (32%) soit le même ratio que Léna Le Borgne pour un temps de jeu plus faible.

Ekaterina Vetkova a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

_

Tous les résultats – Ligue Butagaz Energie – Journée 02

Mérignac 25 – 31 Brest 
Besançon 24 – 21 Nice 
Toulon 23 – 22 Chambray 
Paris 28 – 25 Bourg de Péage 
Metz 35 – 21 Dijon 
Fleury 27 – 23 Nantes 

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.