17 septembre 2019

Handball : Coupe de la ligue : faute de goût d’entrée pour le DMH

06-09-2019, palais des sports jean-michel geoffroy à dijon, handball, coupe de la ligue, 1er tour, dijon métropole handball - grand besançon doubs handball, hugo lhou moha face à wassim hélal

Faute de n’avoir su convertir de nombreux “immanquables” et de n’avoir défendu avec suffisamment d’agressivité, le Dijon Métropole handball s’est finalement incliné logiquement 28-30 (après prolongation) face à une équipe de Besançon plus enthousiaste et surtout plus réaliste. Copie à revoir d’urgence avant la réception de Nancy en Proligue, vendredi prochain.

Artur Adamik s’interpose face à Jan Sobol © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Trop de manques dijonnais

Certes, il n’y a pas mort d’homme, mais ce début au palais des sports pour les troupes d’Ulrich Chaduteaud laisse tout de même un goût amer au quelques trop peu nombreux spectateurs (une nouvelle fois) qui garnissait le palais des sports au lifting d’inter saison plutôt réussi. Il y avait en effet bien mieux à faire face aux voisins Bisontins, appliqués certes mais loin d’être des foudre de guerre. Il faudra évidemment montrer tout autre chose pour espérer jouer un rôle intéressant dans une Proligue toujours aussi difficile.

Prenons les deux actions initiales et finales du temps réglementaire et on aura déjà un aperçu de ce que l’on a pu voir durant cette rencontre. Première offensive dijonnaise donc, et Jan Sobol, bien décalé sur son aile voit sa tentative sortie par Artur Adamik, portier international tchèque qui entame parfaitement sa soirée (13 arrêts au final mais plusieurs déterminants) . Quelques 60 minutes plus tard, Dijon a la balle de match à 26-26, Chaduteaud a posé un temps mort pour préparer l’action, il reste 22 secondes pour l’emporter mais le tir dijonnais finira hors cadre pour envoyer les deux protagonistes en prolongation. L’inefficacité bourguignonne combinée aux exploits du portier bisontin aura été l’une des clefs du match

Adrien Claire aura posé de nombreux problème à la défense dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Mano à mano

La première période va être un chassé croisé. Après l’échec de Sobol, Adrien Claire, très en vue hier soir débloque le compteur pour Besançon (0-1, 2′). Côté Dijon l’attaque est correcte, Poletti ou Sobol trouvent la faille à plusieurs reprises, même si Adamik réussit quelques beaux arrêts. Helal, encore impérial ce vendredi (44% d’arrêts) répond également présent dans la cage dijonnaise mais Adrien Claire et le grand Abdoulah Mané notamment trouvent des solutions trop facilement dans la défense dijonnaise pas forcément très virulente (7-7, 15′). Les coéquipiers de Pierrick Naudin n’arrivent pas à emballer la rencontre qui se dispute sur “un petit rythme tranquille”. A ce petit jeu ce sont les visiterus qui sont le plus souvent devant, sans jamais creuser l’écart non plus (9-11 au mieux 23′). Mané continue son show (7 buts pour lui à la pause), bien secondé par Claire à la mène et Hugo Lhou Moha en contre. Côté Dijon l’entrée en jeu de la recrue Johan Boisedu n’amène pas grand chise, en tous les cas pas le bras armé longue distance que l’on attend, et à la pause c’est bien Besançon qui est devant (12-13, 30′) sans que l’on sente véritablement une envie de “révolte” locale.

Dijon n’a pas toujours su trouver le chemin des filets y compris sur de grosses occasions © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une bonne reprise “feu de paille”

Le début de seconde période va cependant faire illusion un court instant. Dijon défend mieux récupère des ballons notamment grâce à de belles parades de Maxime Diot (38% d’arrêt au total) , les monte bien et finit le travail par ses fusées éclair Carrière et Sobol. 4-0 en 5 minutes et le DMH qui prends résolument les commandes. Temps mort de Dragan Zovko le technicien bisontin. Comme quoi cela peut être simple le handball. On croit le DMH lancé, mais non Dijon retombe dans ses travers, échec aux tirs sur des balles de + 4 , activité défensive trop molle notamment sur Adrien Claire qui fait à peu près ce qu’il veut. Comme un symbole Besançon revient à égalité en 1 minutes sur une action en infériorité numérique, dans la foulée d’un pénalty manqué par Dijon et par l’inévitable Claire (le match est quasiment résumé en une action, 19-19,45′). On retrouve alors un copié collé de ce que l’on a vu en première période avec des visiteurs qui y croient de plus en plus . Ils ont bien raison car ils refont la course en tête (23-25, 55′) en trouvant des solutions sur leur pivot Vallet quand Claire (8 buts ) ne finit pas seul le travail. Dijon revient à hauteur, prend même l’avantage (26-25, 58′) mais ratera donc encore la balle de match 2 minutes plus tard.

La joie bisontine en fin de rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Besançon l’a mérité

Rien de bien nouveau en prolongation. Pas véritablement de sursaut d’orgueil côté dijonnais. Toujours les mêmes lacune en finition et en application défensive. Tant est si bien qu’arrive ce qui devait arrivé. Une énième perte de balle, une dernier poteau trouvé par un Johan Boisedu décévant pour sa première sous le maillot dijionnais et Besançon qui s’offre un succès pas volé du tout et encourageant pour la jeune formation franc-comtoise qui retrouvera la Proligue la semaine prochaine après une petite année passée en N1.

Les réactions dijonnaises de Ulrich Chaduteaud et Virgile Carrière

Handball : DMH – Besançon, 28-30 la réaction du coach dijonnais Ulrich Chaduteaud

Handball : DMH – Besançon, 28-30 la réaction du coach dijonnais Ulrich Chaduteaud DMH – Dijon Métropole HandBall Grand Besançon Doubs Handball

Publiée par Dijon Sportnews sur Vendredi 6 septembre 2019
Handball : Coupe de la Ligue : DMH – Besançon 28-30 la réaction de l'ailier gauche dijonnais Virgile Carrière

Handball : Coupe de la Ligue : DMH – Besançon 28-30 la réaction de l'ailier gauche dijonnais Virgile CarrièreDMH – Dijon Métropole HandBall Grand Besançon Doubs Handball

Publiée par Dijon Sportnews sur Vendredi 6 septembre 2019

Les Statistiques (source LNH)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.