26 septembre 2020

Handball : DMH – Nancy : les Dijonnais dans les starting-blocks

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Si le Dijon Métropole Handball a entamé les compétition officielle vendredi dernier avec une défaite en Coupe de la Ligue face au voisin bisontin, l’objectif principal du club du président Desserey est de regoûter dès cette année au final four de St Brieuc. Première étape avec la réception de Nancy ce soir (20h30 au palais des sports).

Le Dijon Métropole Handball est il prêt? La question se pose suite à la prestation livrée face à Besançon vendredi dernier et les commentaires post rencontre de son coach Ulrich Chaduteaud qui constatait un brin fataliste : “on est dans la continuité de la préparation, on ne marque pas certes mais en plus on ne défend pas !!!! Bon le technicien bourguignon a disposé d’une dernière semaine pour peaufiner les derniers détails, qui d’ailleurs n’en sont pas.

Dijon devra faire preuve d’engagement défensif© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Eliminer les soucis défensifs

Le mal principal dijonnais, du moins celui identifié à plusieurs reprises lors des matchs de préparation et de nouveau face à Besançon : l’agressivité et l’intensité défensive. Beaucoup trop d’errances sur des choses pourtant identifiées, nommées et travaillées. Sur le match de Besançon, Ulrich regrettait par exemple, les trop grandes largesses accordées à Adrien Claire, un jouer sur lequel des consignes avaient été données, mais qui s’est promené sans trop être inquiété dans les 9 mètres dijonnais.

Il conviendra dès ce soir de remettre les pendules à l’heure sur le plan défensif. On sait les rudes combats que propose la Proligue et sans un engagement minimum, une envie de mort de faim, point de salut ! Sur le plan offensif, le constat est moins préoccupant. Certes beaucoup de tirs qualifiés souvent d’immanquables ont justement été manqués face à Besançon, mais les secteurs du jeu de transition, de la montées de balles ou de la création de solution sont en place. On attend aussi de voir concrètement l’apport et le plus que Johann Boisedu, estampillé gâchette longue distance, peut apporter.

Le GNMH un concurrent sérieux au final four © GNMH

Nancy , un concurrent direct

Premier adversaire du DMH, Nancy est lui aussi un candidat déclaré pour le final four. 4ème de la saison régulière l’an dernier juste derrière ….. Dijon, le club entraîné par Benjamin Braux, un coach rompu à l’exercice des play-offs est donc d’entrée un gros morceaux pour le DMH. Bien reforcé à l’intersaison avec l’arrivée notamment de deux ex pensionnaires de Lidl Starligue, le pivot ex tremblaysien Pierre Marche (blessé actuellement) et l’arrière droit bosnien Kosta Savic en provenance de Sélestat, Nancy dispose d’un collectif très solide. A commencer par un gardien performant tournant à 36% d’arrête la saison dernière, l’expérimenté Serbe de 38 ans Obrad Izevic, une murialle que Naudin et Cie devront percer sous peine de subir les contre de la fusée lorraine Yan Ducreux sur on aile droite, meilleur réalisateur du club la saison passée à plus de 5 buts par matchs.

On veut savoir si le DMH est prêt; eh bien la réponse ne devrait pas tarder !! rendez -vous ce soir et que le spectacle commence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.