22 octobre 2019

CDF: Et la JDA passa la seconde…

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

A l’occasion de son entrée en lice en Coupe de France, la JDA Dijon Basket disputait son premier officiel de la saison. Des débuts réussis et une large victoire (97-79) qui donnent quelques belles garanties et envoient les Dijonnais au plateau final de Trélazé en mars prochain.

Sulaimon a rassuré pour ce premier match officiel en se montrant précieux en attaque mais aussi en défense malgré en début de match difficile © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un premier quart temps compliqué aux allures de match amical

Malgré des premières minutes encourageantes, la JDA se montre très vite assez laxiste en défense et prend rapidement l’eau sous les très bons shoots de Butterfield ou Chery notamment. Alors que les hommes de Wicart-Goetz (coach principal d’un soir) sont encore devant au milieu du premier acte (17-11), ils vont encaisser un 8-0 et voir les visiteurs passer devant à un peu moins de 4 minutes du terme. L’égalisation de Julien dans la foulée n’y changera rien, Nanterre est dans son momentum et prend le large en infligeant un 15-2 et mène de 14 points(21-35) après 10 minutes de jeu! Si les 21 points marqués sont cohérents, les 35 encaissés font peur, en particulier pour une équipe dijonnaise réputée pour sa dureté défensive.

Axel Julien, énorme ce soir, déborde ici Moore © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Axel Julien ce capitaine, des recrues en vue!

Loin de sombrer, la JDA va se révolter. Le 6-0 infligé d’entrée à son adversaire va montrer la voie. Si Leloup se distingue en début de 2ème quart-temps, c’est le capitaine Axel Julien qui va être le symbole du come back dijonnais en inscrivant 12 points dans ce deuxième acte, bien aidé par un Sulaimon qui avec 10 points fait alors oublier ses premières minutes compliquées. Dans un Palais des Sports, qui bien que très clairsemé, commence à donner de la voix, la Jeanne réussit le joli tour de force d’infliger un 31-14 au club du 92. La défense est retrouvée, l’attaque performante et la JDA regagne les vestiaires avec 3 points d’avance. Un deuxième quart temps à peine gâché par un joli 3 points au buzzer de Chery. La JDA a fait la plus dur. En deuxième mi-temps elle va enfoncer le clou pour assurer sereinement son succès grâce en particulier à un 3ème quart temps parfaitement maitrisé (27-11). Axel Julien, déjà très en forme va terminer la rencontre avec pas moins de 22 points et 5 passes décisives pour 30 d’évaluation. Il a su prendre ses responsabilités à des moments clés et suppléer un David Holston en mode diésel (bloqué à 3 points à la mi-temps il terminera toutefois avec 12 points et 8 passes décisives). Exemplaire, il a réussi à insuffler son envie et son état d’esprit toujours aussi intacts. Mais le capitaine n’a pas été le seul à s’illustrer: Lamonte Ulmer, nouveau venu à Dijon aura particulièrement marqué la rencontre de son empreinte. Avec 15 points et 10 rebonds notamment, il termine avec la deuxième meilleure évaluation (24). Athlétique, il a été très intéressant en défense et dans sa capacité à percuter en attaque tout en étant très juste aux tirs (3 sur 4 à trois points notamment). Sulaimon sort un match très prometteur avec 15 points et 4 passes décisives. Il a su également déstabiliser les nanterriens par un drive magique tout en restant (enfin) plutôt sobre. Si Young et Solomon (trop vite pénalisé par un trop grand nombre de fautes) terminent avec un modeste 7 d’évaluation, ils ont montré des choses très intéressantes.

La JDA n’aura pas manqué son premier match de la saison. S’il faut souligner que tout n’était pas parfait et qu’il manquait un joueur majeur côté Nanterre (N’Doye), cette victoire, marquée par 21 passes décisives et un joli 46% à 3 points pose au moins de belles bases avant d’attaquer le championnat. Elle permet également et c’était l’enjeu de ce match, d’entrevoir les quart de finale de la Coupe et de garder dès à présent la perspective d’un trophée dans une compétition où l’ASVEL, battue par Strasbourg, en a été éjectée.

Ulmer, ici face à Cordinier aura été un des grands artisans de la victoire dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.