16 octobre 2019

Jeep Elite: On y est!

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Si la JDA Dijon Basket a disputé un premier match officiel ce mardi soir face à Nanterre en Coupe de France, le championnat reprend ses droits ce vendredi face au Portel. Cette première journée doit être l’occasion pour les hommes de Legname de lancer parfaitement leur saison et de surfer sur la confiance jusqu’à présent engrangée.

En Mars dernier, Leloup et les Dijonnais écrasaient Le Portel © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Depuis l’arrivée de Laurent Legname, à chaque fois que la JDA a reçu pour le premier match elle a gagné et réalisé une bonne saison

Les débuts de saisons sont remplis d’incertitude et le peu de rationnel sportif dont vous disposez vole parfois en éclat tant il est compliqué d’aborder une nouvelle année et de faire des paris avec des équipes souvent très renouvelées. Alors, à l’aube d’affronter une équipe du Portel bien renforcée à l’intersaison (Harrisson, Hassell, Smallwoood notamment), se raccrocher à un petit côté irrationnel peut être intéressant. De ce côté, les statistiques sont plutôt rassurantes: depuis l’arrivée de Laurent Legname, jouer la première rencontre au Palais est synonyme de porte bonheur. En 4 saisons sur le banc dijonnais, le coach varois a eu le bonheur de recevoir à 3 reprises, pour 3 succès et 3 saisons accomplies (dont 2 qualifications pour les PO). La seule saison où la Jeanne a débuté à l’extérieure, lors de l’exercice 2016-2017, elle a perdu (à Limoges 75-70) et a connu, l’une de ses saisons les plus éprouvantes, arrachant son maintien lors de l’avant-dernière journée. Un joli clin d’œil plein d’espoir au moment de débuter le championnat à domicile. Mais revenons purement au sportif: la JDA, en ayant conservé une belle ossature tout en ayant bien recruté, part clairement avec un avantage sur ce match avec l’appui de son public. L’an passé, les nordistes avaient explosé à Dijon (94-58), notamment sous l’impulsion d’Holston (19 points / 8 passes décisives). De-là à penser que tout sera simple pour autant serait illusoire. Chaque saison a sa vérité et l’équipe d’Eric Girard, bien renforcée à l’intersaison sera également revancharde d’un exercice 2018/2019 très compliqué et de la volonté de réaliser un “coup”. A noter que la JDA retrouvera face à elle l’un de ses anciens pensionnaire: Drissa Ballo.

L’impact physique de Richard Solomon sera important © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les clés du match pour la JDA

Le début de rencontre: comme l’évoquait Axel Julien à notre micro, il sera important que le groupe dijonnais ne se mette pas en difficulté en début de match, comme face à Nanterre.

Couper la relation 1-2 / 1-4/5: La paire de meneur Tabu ou Mangin, avec 7 et 10 points de moyenne sur la saison dernière, brille surtout par sa capacité à délivrer des passes décisives. L’enjeu sera donc surtout de les empêcher de faire jouer leurs partenaires.

Faire face au défi physique que peuvent imposer des joueurs comme Hassell ou Smallwood. Richard Solomon ou Chassang devront contrôler au maximum leurs homologues et gagner la bataille du rebond.

Le duel Julien / Harrisson. Le nouveau venu côté Le Portel devra être surveillé comme le lait sur le feu.

Un premier match en championnat est toujours particulier et marque une certaine excitation. La rencontre face au Portel ne fera pas exception. Encore moins après la magnifique saison de l’an passé. Si la détermination affichée mardi soir se traduit de nouveau sur le parquet, la JDA se donnera les moyens d’aller chercher ce premier succès de la saison. Le 4ème en 5 ans…

Entre-deux ce vendredi à 20h au Palais!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.