19 octobre 2019

Un derby dans lequel la prestation des gardiennes pourrait être la clé © Nicolas GOISQUE/NikoPhot - archives

Avec quatre défaites en autant de matchs, la JDA Dijon Handball était rentrée de manière très compliquée dans cette Ligue Butagaz Energie. Mais la semaine dernière contre Mérignac, la première victoire est enfin arrivée et confirme les bonnes ambitions des filles de Christophe Mazel qui se déplacent ce soir chez les voisines de Besançon pour confirmer dans un derby qui s’annonce accroché

_

Avantage Besançon, mais attention…

Sur différents points, les Bisontines seront favorites ce soir. Les protégées de Raphaëlle Tervel sont dans un premier temps devant au classement, mais de très peu. Elles possèdent un banc avec plus de rotations et ont également déjà montré en début de saison qu’elles pouvaient être dangeureuses en s’imposant face à la JDA Dijon en match de préparation. Malgré tout cela, on se dit que le match de ce soir pourrait bien réserver des surprises, un derby étant toujours très disputé. L’an dernier, d’ailleurs, Dijon avait manqué de très peu un très beau coup en s’inclinant à peine d’une seule unité (31-30, J12). La JDA pourra compter également sur les beaux débuts de ses individualités à tous les postes et plus particulièrement l’explosivité de Déborah Kpodar qui sera une fois de plus un élément important à la conquête d’un bon résultat.

_

Un mur dans les buts de l’ESBF

Un des points très important également sera axé sur les gardiennes. Du côte de l’ESBF, la nouvelle gardienne fraîchement arrivée compte déjà des statistiques impressionnantes : Sakura Hauge, avec 39% d’arrêts, est aujourd’hui la deuxième meilleure gardienne du championnat en terme de pourcentage. L’air bisontin semble bien réussir à celle qui rejoindra la sélection japonaise la semaine prochaine, après la réception de la JDA ce soir. Du côte des Artistes on compte également beaucoup sur Christina Elm, la nouvelle recrue arrivée au mercato estival. Son temps de jeu est partagé de manière plutôt équitable avec Léna Le Borgne depuis le début de la saison, mais les pourcentages d’arrêts doivent tendre à être améliorés pour espérer repartir de Franche-Comté avec quelques points de plus au compteur…

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.