22 octobre 2019

Dans son ancienne salle, Julie Dazet a réalisé une grosse performance avec la JDA Dijon Handball © Nicolas GOISQUE/NikoPhot - archives

Après une première victoire la semaine dernière face à Mérignac, la JDA Dijon Handball se retrouvait hier en déplacement chez les voisines bisontines pour un derby qui pouvait être un élément de confirmation de la bonne période positive. Et c’est chose faite, au terme d’un match disputé mais maîtrisé, les Artistes empochent le derby et dans le même temps une deuxième victoire consécutive qui donne le sourire à tous les supporters.

_

Sur son ancien parquet, Julie Dazet brille

On connaît l’importance des débuts de rencontre pour s’installer dans un climat de confiance et prendre la main. Cela a été vérifié hier soir avec une JDA Dijon Handball qui a mené de la première à la dernière minute de la partie. Barbara Moretto a inscrit les deux premiers buts de son équipe et lance donc les Artistes dans des conditions idéales, avant que Julie Dazet n’y aille du sien, qui en sera un au milieu de temps d’autres. Elle inscrira le dernier but de son équipe pour figer le tableau d’affichage à 25-29 en ayant tenté 15 tirs pour 10 convertis en buts (soit un superbe 67%). Sur la continuité de son début de saison, Déborah Kpodar a encore été précieuse avec un 7/10 à 70%! Les ailes et la liaison demi-centre/pivot ont également bien fonctionné avec plusieurs buts. C’est donc une réussite collective qui confirme clairement la rencontre face à Mérignac. Certes Alice Levêque et d’autres joueuses de l’ESBF n’étaient pas présentes ce soir, mais la force collective des Dijonnaises a été supérieure à leurs adversaires du soir.

_

Des buts bien gardés, l’une des clés

Sur le plan comptable, la JDA Dijon réalise une excellente performance en revenant à la hauteur des filles de Besançon à une belle 8ème place (synonyme de qualification pour les playoffs). D’autant plus que les joueuses de Christophe Mazel auront la possibilité de réaliser la passe de trois lors de la prochaine journée en recevant Chambray, actuel 11ème, l’un des autres concurrents à cette course à la huitième place. Une position que les coéquipières de la capitaine Joanna Lathoud doivent également à leurs gardiennes hier soir, qui, comme on vous l’annonçait en avant match, ont été l’une des clés de ce chaud derby. Avec 35mn sur le terrain, Léna Le Borgne affiche un 11/26 (42%) très encourageant qui a également permis à l’autre gardienne, Christina Elm, 25mn sur le parquet, de prendre confiance à 5/15 (33%) soit un pourcentage correct. L’ensemble de ces éléments ont montré que les filles ont fait preuve de caractère et rattrapent un début de saison compliqué qui est à effacer dès à présent pour continuer à surfer sur cette belle vague…

_

Barbara Moretto © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – archives

_

La réaction de Barbata Moretto (JDA Dijon Handball)

« De ce derby contre Besançon, il faut retenir notre sérénité, notre concentration et notre agressivité. Dans la continuité de Mérignac, nous avions envie de confirmer et nous sommes arrivées vraiment déterminés dans cette rencontre. On le sait, quand tu joues un derby il faut s’attendre à un gros défi physique. On a réussi à répondre présente tout au long du match, pendant soixante minutes. Contre Chambray, ce sera l’occasion de faire 3/3. En plus c’est à la maison, contre une équipe à notre portée, on ne peut pas laisser passer des points sur cette rencontre à venir. Maintenant, quelques jours de repos arrivent, qui vont nous faire du bien pour recharger les batteries et se focaliser dès la reprise de l’entraînement sur cette réception primordiale ».

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.