11 novembre 2019

Hockey/Glace : le HC Dijon débute en fanfare

On le sait le hockey sur glace dijonnais essaie de se refaire un nom sur la scène hexagonale après des années difficiles qui l’ont vu passer des lustres de la Synerglace Ligue Magnus, à l’anonymat de la D3. Depuis 2 ans sous la houlette du président Stève le Grall qui avec son équipe a repris un club mal en point, le Hockey Club Dijon, comme il se nomme désormais se reconstruit petit à petit. Cette saison, l’équipe phare qui participe au championnat de 3ème division nourrit des ambitions de montée. L’effectif coaché par Michal Divisek pour la seconde année de suite a été bâti en ce sens. On guettait donc l’entrée en matière samedi dernier face à Garges Grizzly. La réponse est venue du terrain avec une victoire nette et sans bavure 10-2

Un large succès, qui, s’il ravit les acteurs dijonnais, ne leur font pas perdre la tête pour autant. “Ce n’est qu’un premier match” tempère ainsi Michal Divisek, “face à un adversaire sans beaucoup d’arguments, il faudra continuer ce travail sérieux sur la saison…..”

ominé toute la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dijon prend les choses en main

Pour autant il convient de souligner que Dijon a fait le boulot sérieusement. Prenant les affaires en main rapidement. Il ne faut pas 40 secondes à Garges pour se mettre à la faute avec une première pénalité pour Jordan Dana pour cinglage. L’ensemble du match sera d’ailleurs rythmé par les pénalités, les visiteurs usant parfois d’expédients physiques pour tenter de contrecarrer la supériorité locale . Résultat : 32 minutes de pénalité au total pour Garges et quand même 26 pour Dijon !

Antoine Alexandra a ouvert le bal pour Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Revenons au jeu avec des Ducs qui trouvent rapidement la faille. C’est Antoine Alexandra qui déflore le score, assisté de Yassine Fahas après 2’33 de jeu pour la plus grande joie des fidèles de Trimolet, assez bien garni, dont les Archiducs, groupe de supporteurs qui n’a jamais lâché le club. Les troupes de Michal Divisek enchaînent; Charles Blandin double la mise 3 minutes plus tard, puis à la 10ème minute c’est Simon Bourgin Ubiali qui porte la marque à 3-0. Des débuts quasi parfait. Garges courageux réagit enfin et réduit le score par Alexandre Marie (3-1, 12′); la fin du tiers se résume à une succession de pénalités sans que plus rien ne soit marqué (3-1, 20′).

l’un des 4 buts de François Albin Neuwith © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Triplé pour Neuwith

Les esprits ne se sont pas vraiment calmés durant la pause, puisque si aucun nouveau but n’est à signaler durant 10 minutes ce n’est pas le cas des pénalités qui se mettent à pleuvoir sur Trimolet. Charles Blandin côté Dijon et Antoine Thepot côté Garges sont ainsi tous deux envoyés sur le banc pour 10 minutes (méconduite pour les deux, projection contre la bande pour le premier, charge contre la tête pour le second). 4 autres minutes de prison distribuées plus tard, on revoit enfin du beau jeu avec la 4ème réalisation locale, oeuvre de François Albin Neuwith assisté de Michal Macko. Neuwith qui récidive 2 minutes plus tard et 5-1 pour Dijon à la 33ème minute. Si Garges trouve une nouvelle fois la faille dans la foulée par Rémi le Goffic, Neuwith en feu dans ce second quart, inscrit donc un triplé( 6-2, 36′) avant que Michal Macko, auteur de plusieurs assistances jusque là, ne soit à son tour récompensé de ses efforts par le 7ème but dijonnais. Après 40 minutes, le trou est fait et le match quasi plié (7-2, 40′).

Beaucoup de travil pour les arbitres au cours de ce match parfois tendu © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

L’ultime tiers ne fera que confirmer tout ce que l’on a vu jusque là. Dépassé, Garges commet faute sur faute et écopera encore de 10 minutes de prison au total sur ces 20 dernières minutes. De quoi faciliter la tâche des dijonnais qui ajouteront donc trois nouveaux buts par l’intermédiaire de Martin Pulda (8-2, 47′), de l’inévitable François Albin Neuwith, désigné homme du match côté dijonnais (9-2, 50′) et enfin par Michal Macko, lui aussi auteur d’une grosse partie (10-2, 55′). L’écart était vraiment trop grand pour tirer de véritable enseignements, mais ne boudons pas notre plaisir, c’est une mise sur orbite pleinement réussie pour les hockeyeurs dijonnais qui auront affaire sans doute à une opposition bien plus fournie lors de leur prochaine rencontre ( samedi 18h40 sur la glace de Reims qui a étrillé Compiègne 13-0 lors de cette première journée)

Les réactions dijonnaises :

François-Albin Neuwith (homme du match)

H C Dijon – Garges : la réaction de l'homme du match François -Albin Neuwirth

François-albin Neuwirth di "pan pan" a été élu homme du match de la première journée de D3 entre @HC Dijon – Les Ducs de Dijon et Garges Grizzly Hockey sur Glace sa réaction après la rencontre

Publiée par Dijon Sportnews sur Samedi 21 septembre 2019

Michal Divisek (coach)

HC Dijon – Garges : La réaction du coach dijonnais Michal Divisek

Après la belle victoire de ses troupes 10- 2 sur Garges Grizzly Hockey sur Glace retrouvez la réaction de Michal Divisek le coach du HC Dijon – Les Ducs de Dijon

Publiée par Dijon Sportnews sur Samedi 21 septembre 2019

Stève le Grall (président)

Hockey Club Dijon – Garges : la réaction du président Stève le Grall

Après la victoire du HC Dijon – Les Ducs de Dijon face à @gGarges Grizzly Hockey sur Glace retrouvez lz réaction du président dijonnais Stève le Grall

Publiée par Dijon Sportnews sur Samedi 21 septembre 2019

108 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.