17 novembre 2019

Circuit de Dijon-Prenois : Dijon Motors Cup, huit plateaux incontournables ce week-end

Les Formule 1 à Prenois © Dijon Motors Cup

Le Dijon Motors Cup a toujours autant la cote auprès des acteurs des plus prestigieuses rencontres historiques internationales. En provenance de l’Europe entière, ils seront près de 300 à en animer cette septième édition, notamment auréolée de la présence de plateaux de F1 et de F2. Le communiqué de presse de l’organisateur HVM Racing.

.

DIJON, CAPITALE EUROPENNE

Fidèle à sa dimension internationale, Dijon Motors Cup place cette année encore le circuit de Prenois au cœur de l’Europe du sport automobile. Les huit plateaux retenus sont essentiellement d’origines britanniques (HSCC Historic F2, CSCC Classic et Modern), germaniques (Triumph Compétition & British HTGT), suisses (Maxx Formula) ou Néerlandaises (Colmore YTCC, NKHTGT) et les quelques 300 pilotes attendus en Bourgogne représenteront à eux seuls 13 nationalités différentes.

LA MONOPLACE EN MODE « MAXX »

Organisée dans l’esprit de ce que fut auparavant le Boss GP, la nouvelle série Maxx Formula se donne pour mission de réunir un joli panel de monoplaces de premier plan, F1 en tête. Déjà vue cette saison à Zandvoort, au Slovakia Ring et à Zolder, elle offrira ainsi au public du Dijon Prenois l’opportunité de voir évoluer quelques Formule 1 relativement récentes (Toro Rosso de 2013, Super Aguri de 2006, Jaguar de 2004, etc ), auxquelles se joindront d’autres anciennes monoplaces capables d’affoler les chronos. Les Dallara, en mode GP2 ou World Series by Nissan, et les Panoz de l’ancien championnat Superleague Formula seront du lot.

FORMULE 2 : L’AFFICHE DES GRANDS JOURS

Après avoir battu des records de participation tout au long de la saison, puis à Hockenheim, puis à Brands Hatch, Nevers Magny-Cours, Silverstone et Zandvoort, l’édition 2019 de l’HSCC International Historic F2 s’achèvera sur le Dijon Motors Cup. Une fois de plus, son plateau s’annonce sensationnel avec la présence annoncée de pas moins de 40 monoplaces ! Motorisées par un 1600 ou un 2 litres selon leur ancienneté, ces Formule 2 d’avant 1979, présentées pour la plupart dans leur livrée de l’époque, seront au départ de deux courses qui redonneront vie à des pans entiers d’histoire. Le très rapide Britannique Martin O’Connel (Chevron B40) débarquera à Prenois en leader du championnat devant Miles Griffiths (Ralt RT1) et David Tomlin (Rondel Motul M1), double vainqueur lors du dernier GP de France Historique. Sur ce plateau majoritairement anglais, plusieurs pilotes français seront de la partie, à commencer par Robert Simac (March 712M), en passe de décrocher un énième titre en catégorie 1600. Il sera notamment accompagné d’Olivier Huez (March 722), Charles Veillard (Ralt RT1), Pascal Gerbout (March 772) et Laurent Vallery-Masson (March 77B).

LE RECAP DES HORAIRES

Vendredi 4 octobre : Essais qualifs de 13h40 à 18h50. Samedi 5 octobre : Essais qualifs de 9h05 à 9h35. Courses (10) de 9h45 à 12h30 et de 13h40 à 18h35. Dimanche 6 octobre : Courses (8) de 9h05 à 12h25 et de 13h35 à 16h55.

Résultats en live sur www.hvmracing.fr. L’info continue sur Facebook (Dijon Motorscup)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.