17 octobre 2019

Ligue 1. DFCO – RCSA : Trois à la suite !

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Samedi soir, le Dijon Football Côte d’Or a parfaitement su se replacer dans la course au maintien en s’imposant 1 but à 0 face au Racing Club de Strasbourg. Fort de deux précédents matchs solides, le DFCO a une nouvelle fois su être costaud en défense et conserver ces trois points qui lui font un bien fou.

Un troisième clean-sheet à domicile !

Alfred Gomis et les siens se montrent de plus en plus costauds. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

10, c’est le nombre de buts encaissés jusqu’alors par la défense dijonnaise. En neuf matchs, le DFCO a donc plutôt su se montrer costaud, lorsque l’on sait que les hommes de Stéphane Jobard comptent seulement six clubs ayant encaissé moins de buts qu’eux. Là où le bât blesse, c’est l’efficacité offensive. Seulement, depuis deux matchs, les attaquants dijonnais se sont peu à peu réveillés, faisant craindre à ses concurrents une certaine remontée au classement, alors que le club était mort et enterré depuis la cinquième journée pour un certain nombres de spécialistes. Les dix premières minutes de ce match sont d’ailleurs un peu fermées, les deux équipes, proches au classement, cherchant à se jauger. La première réelle occasion sera dijonnaise lorsque Tavares va décaler Pereira qui enverra une grosse frappe arrêtée du pied par Sels (9′). Dijon va longuement naviguer aux abords de la surface strasbourgeoise sans pour autant faire sauter le verrou. Mavididi et Pereira s’essaieront à l’exercice sans inquiéter le gardien de Strasbourg. Si les Alsaciens subissent, ils se montrent cependant dangereux en attaque. Thomasson donnera du travail à Gomis avant que Prcic oblige le portier dijonnais à la parade réflexe. Ajorque, en bon renard de surface, tentera de reprendre mais sera bien muselé par la défense (20′). Mendyl tentera de tromper Sels mais son centre-tir ne trompera pas le gardien strasbourgeois (27′). Peu après la demi-heure de jeu, Tavares va s’écrouler dans la surface, mais l’arbitre ne sifflera rien à raison. Les Rouges vont alors appuyer sur l’accélérateur. Chouiar envoie un beau ballon que Pereira reprend de la tête, Sels ne peut que repousser et voit Mavididi reprendre et pousser la balle dans le but vide ! L’attaquant anglais inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs (1-0, 38′) et permet à ses coéquipiers de conclure la première période en étant en tête.

Le DFCO surfe sur la bonne vague du moment.

De la joie et des points ! © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Stephy Mavididi n’est pas loin de remettre ça dès le début de la seconde période. Sur un bon service de Tavares, l’attaquant anglais tente une reprise en première intention qui ira tutoyer le montant gauche de Sels (50′). Alors que les Strasbourgeois hachent le jeu par de petites fautes, Aguerd ne sera pas loin de faire le break d’une nouvelle belle tête. Moins sollicité, Gomis veille tout de même à garder son but inviolé. Il sera bien présent sur un centre-tir de Liénard à son premier poteau (73′). La seconde période sera bien moins agitée que la première et le verrou ne sautera jamais, pour la troisième fois d’affilée à domicile en Ligue 1 Conforama (ce qui constitue une première historique). Place à la trève internationale pour se ressourcer, mais aussi pour bien préparer le déplacement à Lyon et le mois compliqué qui attend les Dijonnais par la suite !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.