31 octobre 2020

BCL (J1): Construire avec l’Europe

Très bon à Anvers, Leloup pourra s'inspirer de ce match pour Pau Photo Credit @BCL

La JDA entame sa saison européenne ce mercredi soir au Palais des Sports face aux Hongrois du Falcom Szombathely. Elle tentera à la fois de s’appuyer sur ces rencontres pour se perfectionner mais aussi aller le plus loin possible.

Holston avait particulièrement brillé l’an passé en BCL. Il sera de nouveau l’un des hommes de bases de Legname dans cette nouvelle campagne Photo credit @BCL

On y est! Le rythme de son calendrier va soudainement s’accélérer pour la Jeanne. Après 4 rencontres de championnat, la BCL reprend ses droits ce mercredi et va imposer aux dijonnais un enchainement de rencontres tous les 3 jours. Si cela va forcément peser sur les organismes, la JDA pourra profiter de cette compétition pour continuer d’intégrer les nouvelles recrues et défier de grosses équipes qui vont la forcer à hausser son niveau de jeu. La saison dernière, les hommes de Legname, malgré quelques blessures, avaient largement mis à profit leur campagne européenne, en livrant de grosses performances contre des cadors comme l’AEK et en leur montrant la voie en championnat. Il y a un an, la JDA, dans un groupe de la mort (composé entre autres de l’AEK, Bamberg ou Jérusalem) avait fait honneur à son maillot, terminant avec 4 victoires et 6ème sur 8 équipes.

Cette année, avec l’expérience en plus, la JDA visera plus haut. D’autant qu’elle bénéficie d’un groupe plus “abordable”. Le Besiktas, le PAOK ou Bonn font figure de favoris du groupe D de la Jeanne. Pour le reste, tout est ouvert et se frayer une place dans les 4 premiers n’est pas impossible. Si le chemin sera très long, il faudra d’ores et déjà l’emporter contre zombathely. Les Hongrois, qui ont dû franchir deux tours préliminaires pour accéder à la phase finale sont prenables. Mais l’humilité devra être de mise face à un adversaire qui jouera le coup à fond. Redic devra notamment être surveillé, lui qui a tourné sur les 4 matchs de qualification à une moyenne de près de 16 points, 7 rebonds pour 17 d’évaluation. Perl et ses 6 passes décisives de moyenne pourrait faire mal.

La saison dernière, la JDA pouvait estimer qu’elle n’avait rien à perdre en BCL. Cette année, elle aura peut-être tout à gagner. Profiter de la compétition pour gagner en automatismes et montrer à l’Europe qu’elle a progressé. Jusqu’à arracher sa qualification?

Entre-deux ce mercredi 20h au Palais!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.