11 décembre 2019

Un résultat décevant pour Stéphane PERRIN à Zolder

Les pilotes et les mécanos ont tout mis en oeuvre pour cette course au résultat décevant © Gilou Delvenne.com

Le championnat d’Europe VW FUN CUP avait rendez-vous ce weekend sur le circuit Belge de Zolder pour l’avant dernière manche du championnat 2019. Au programme, 8 heures de courses pour l’équipage de Stéphanne PERRIN, accompagné de Mathieu DETRY et Sébastien INCARDONA. Le résumé SP Consulting de ce week-end frustrant pour toute l’équipe.

.

Absent à Zandvoort suite à son accident lors des 24h de Barcelone, Stéphane PERRIN retrouvait le volant d’une FUN CUP avec ses fidèles équipiers Mathieu DETRY et Sébastien INCARDONA.

Sur ce circuit très rythmé avec ces nombreuses chicanes, ces 8h représentaient un véritable challenge physique pour Stéphane,  six semaines seulement après sa triple fracture du Sternum.

.

Essais, le casse-tête chinois…

Les essais débutaient sur une piste sèche et sous un ciel gris. L’objectif était de régler au mieux la voiture en vue de la course du lendemain.

Malheureusement nos compères n’arrivaient pas à chasser ce sous virage très pénalisant en sortie des chicanes et Mathieu ne réalisait que le 11ème temps à moins d’une seconde de la pôle position. Assez malheureux au tirage au sort, la #269 héritait de la 22ème place sur la grille.

.

Course: sixième place aux termes d’une course frustrante

Dimanche matin, c’est sous un ciel gris avec quelques éclaircies mais une piste rendue humide par les averses nocturnes que le départ était donné.

Parti 22ème sur la grille, Mathieu DETRY et sa monture se montraient à son avantage sur cette piste piégeuse. En difficulté lors des qualifications, la #269 retrouvait des couleurs et prenait même le commandement après 40 minutes de course. 

Les espoirs de victoire s’évaporaient au rythme que la piste s’asséchait, en effet, les démons de la veille réapparaissaient et nos compères ne pouvaient constater que leur incapacité à suivre le rythme des leaders.

Sans lâcher les bras, la #269 terminait la course à la sixième place d’une course frustrante.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.