27 octobre 2020

Ligue 1. SB29 – DFCO : Sous le tonnerre de Brest.

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Samedi soir, le Dijon Football Côte d’Or est allé s’incliner 2 buts à 0 du côté du Stade Brestois, mettant ainsi fin à sa série de match sans défaite. Auteurs d’une prestation indigeste, le DFCO retrouve la place de lanterne rouge du championnat avant de se déplacer à Bordeaux en match de coupe, puis de recevoir Paris et d’aller à Monaco…

Des conditions de jeu particulières.

Alfred Gomis et les siens ont craqué en Bretagne. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le match débute sous un vrai temps breton. La pluie fouette les vingt-deux acteurs sur le terrain et les courageux supporters venus assister au match peinent pouvoir voir du jeu. Les débats sont équilibrés entre Bourguignons et Bretons et il n’y a presque rien à se mettre sous la dent pendant le premier quart d’heure. Brest sera néanmoins plus prompt à profiter des erreurs dijonnaises. Charbonnier s’essaiera à un lob qui passera non loin du cadre de Gomis (21′) tandis que Paul Lasne envoie une grosse frappe qui, contrée par Chafik, viendra mourir juste à côté du poteau droit du portier dijonnais. Sur le corner qui suit l’action, Battocchio va trouver le haut de la barre d’Alfred Gomis, battu sur cette occasion (22′). Dijon répondra par l’intermédiaire de Mavididi, bien servi par Pereira. L’attaquant anglais enroule sa frappe mais voit le cuir passer de peu à côté du cadre brestois (27′)… Décidément en difficulté, le milieu de terrain dijonnais se rendra une nouvelle fois coupable d’une perte de balle que Charbonnier tentera d’exploiter d’un nouveau lob qui passera largement à côté (30′). Court et Lasne survolent l’entrejeu et cela donne lieu à quelques actions qui auraient pu faire mouche avec un peu plus de justesse et de précision, et si Gomis n’avait pas, une fois n’est pas coutume, été l’auteur d’une énième bonne prestation. Ndong répondra par une belle frappe qui finira dans les gants de Larsonneur (45′).

Dijon prend l’eau à Brest.

Dijon perd et devra se heurter au roc parisien la semaine prochaine… © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

D’entrée de jeu, Brest va couler Dijon. Le milieu de terrain, noyé sous les vagues brestoises, va une nouvelle fois perdre la balle et la sanction sera immédiate. Charbonnier adresse une superbe passe à Lasne, qui, à l’entrée de la surface envoie une demi-volée magnifique dans le petite filet de Gomis qui ne pourra rien faire (1-0, 49′). Dijon ne s’en remettra pas et encaissera même un second but trois minutes après. Bain, laissé libre de tout marquage par la défense dijonnaise, à tout le loisir de plavcer sa tête hors de portée de Gomis. Le break est fait (2-0, 52′). Dix minutes plus tard, Gomis devra s’employer devant Charbonnier pour éviter le troisième but brestois. Sonné, le DFCO ne baisse pas complètement les bras et réussit à se procurer quelques occasions. Baldé obligera Cadiz à se coucher pour stopper sa frappe (65′) dans un premier temps avant que l’assistance vidéo vienne couper le rythme de la partie en cours pendant presque dix minutes. Parti seul au but, Jhonder Cadiz est accroché par Bain avant de s’écrouler à l’entrée de la surface. Si Bain est bel et bien expulsé, il faudra attendre (trop) longtemps avant que l’arbitre de la rencontre n’indique pas le point de penalty, mais le bord de la limite de la surface de réparation. Le coup-franc frappé par Chouiar ne donnera rien (76′). La plus belle occasion dijonnaise sera à mettre à l’actif de Tavares, qui, servi en force aux 7 mètres, ne parviendra pas à cadrer son ballon qui passera à côté des buts finistériens (90+2). Dijon s’incline et voit ses concurrents au maintien s’éloigner. Il compte deux longueurs de retard sur le 19ème avant de recevoir le PSG le weekend prochain…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.