12 novembre 2019

Rugby : mauvaise valse pour le Stade Dijonnais à Vienne

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Après sa victoire probante sur Chambéry d’il y a 15 jours le Stade Dijonnais était en déplacement ce dimanche à Vienne alors 4ème au classement, avec l’ambition d’engranger un sixième succès de rang et de mettre leur adversaire du jour à distance. Trop inconstants, les Dijonnais s’inclinent sur le fil 20-16 et laissent passer une belle occasion au classement puisque Massy et Rumilly se sont également inclinés.

Première période mitigée.

Très convaincant en conquête lors de ses deux derniers matchs, le Stade Dijonnais se présentait à Vienne avec l’envie de poursuivre dans cette voie. La mêlée bourguignonne prend d’ailleurs petit à petit l’ascendant après un début de partie diesel, ramenant alors plusieurs ballons dans l’escarcelle stadiste. Des munitions que les lignes arrières ne parviennent pas totalement à capitaliser. Alors que le Stade se crée plusieurs occasions, une seule conduira à l’essai, le demi de mêlée Thomas Sylvestre concrétisant une nouvelle avancée de sa mêlée à 5 mètres de la ligne adverse, en s’échappant pour marquer en coin. Ignacio Miérès transformant l’affaire les Dijonnais mènent alors 10-3 (25′) après une pénalité initiale de chaque côté. Ce sera le score à la pause. Un premier acte que Thomas Kohler, entraîneur des avants dijonnais résume ainsi: ” Notre 1ère mi-temps n’est pas très aboutie mais nous maîtrisons un minimum notre sujet et nous arrivons à mener 10 – 3 à la pause”

Thomas Sylvestre a inscrit le seul essais dijonnais du jour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Mauvaise mayonnaise

Pas totalement maîtres de leur sujet, même si plutôt dominateurs, on l’aura compris, les Dijonnais vont rater leur entame de seconde période. Le vent souffle alors avec les locaux qui d’entrée testent l’arrière garde dijonnaise avec une chandelle. Coup gagnant puisque devant l’hésitation bourguignonne à la réception, c’est le centre viennois Pierre Mollard qui opportuniste amenait l’ovale d’en l’embut et 10-10 après la transformation de l’ouvreur Romain Petelat. Dijon bafouille alors son rugby et se retrouve mené pour la première fois de la rencontre suite à une nouvelle pénalité de Petelat consécutive à un hors jeu stadiste (13-10, 52′). Thomas Kohler encore : ” Nous manquons alors de sang froid et de maîtrise sur l’occupation et la conquête en début de seconde période, ce qui permet à Vienne de recoller rapidement et même mener au score 13-10″. Puis : ” On arrive enfin à remettre un peu d’ordre dans notre jeu vers l’heure de jeu pour mener 16-13″. Ignacio Miérès puis Anthony Fuertès l’ayant remplacé ajoutant en effet deux pénalités aux 59ème et 76ème minute. Vienne alors dominé et acculé dans son camp, sonne la révolte et enchaîne les temps de jeu pour revenir dans le camp dijonnais. Les hommes de Gourdon n’arrivent pas à endiguer la fougue des avants isérois, se mettant plusieurs fois à la faute sur les avancées adverses. Après un long temps de furia à quelques mètres de la ligne dijonnaise, l’arbitre sifflait la fin du bal pour Dijon en accordant un essai de pénalité libérateur pour les Viennois. ” Nous retombons dans nos travers de l’entame de la 2ème mi-temps et dans une certaine fébrilité dans le money time permettant ainsi à Vienne de nous mettre la pression dans nos 5m. L’arbitre finit par accorder un essai de pénalité pour enchaînement de fautes dans la zone de vérité” concède laconiquement Thomas Kohler.

Les Dijonnais ont subit la fougue viennoise en fin de rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La conclusion de ce match que les Dijonnais ne sont pas parvenus à maîtriser sonne tout aussi simplement : ” A la vue des résultats de ce weekend (défaites de Massy et Rumilly) nous loupons clairement  l’occasion de décrocher nos poursuivants et de mettre la pression sur Massy.” On fait confiance au staff dijonnais pour remettre de l’ordre dans la maison avant le très attendu Beaune – Dijon de dimanche prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.